December 13, 2017 / 6:54 AM / a year ago

Suez vise une croissance de 5% pour l'entité créée avec GE Water

PARIS, 13 décembre (Reuters) - Suez a annoncé mercredi qu’il visait une croissance à moyen terme de 5% par an pour Water Technologies & Solutions (WT&S), la nouvelle entité spécialisée dans le traitement de l’eau industrielle que le groupe français a formée avec GE Water, ex-filiale de General Electric.

La progression de l’Ebitda de WT&S sera “plus rapide” que celle des ventes, a également indiqué le numéro deux mondial du traitement de l’eau et des déchets dans un communiqué publié à l’occasion d’une “session éducative” (“Education session”) pour la presse et les analystes.

WT&S affichant un chiffre d’affaires pro forma de 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) au titre de 2016 - avec un Ebitda de 281 millions -, les ventes de Suez dans l’eau industrielle devraient ainsi atteindre plus de 3,1 milliards d’ici 2020.

Suez a également indiqué que les synergies de coûts et de revenus contribueraient à hauteur de 90 millions d’euros à l’Ebitda de WT&S d’ici 2022 et a confirmé que le rachat de GE Water aurait un effet relutif à deux chiffres sur son bénéfice net par action grâce aux synergies de coûts en année pleine.

Le groupe français estime toujours que le marché de l’eau industrielle, de 100 milliards de dollars, devrait lui aussi croître d’environ 5% par an.

Suez a également indiqué avoir identifié un potentiel de synergies commerciales de plus de 750 millions de dollars, avec notamment des ventes croisées et des offres combinées. Le groupe se donne pour ambition de réaliser 200 millions d’euros par an d’ici 2022 de synergies au sein de WT&S.

Pour 2018, Suez indique que WT&S devrait enregistrer un chiffre d’affaires d’environ 2,8 milliards de dollars (+3-4 % de croissance brute), soutenu par une croissance de 4% des commandes en 2017, avec un Ebitda d’environ 290 millions de dollars incluant 20 millions “de coûts de transition” et un Ebit d’environ 200 millions.

Les coûts de transaction devraient en outre atteindre 40 millions d’euros et les coûts d’intégration environ 80 millions de dollars.

Suez a finalisé début octobre le rachat de GE Water, en partenariat avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, pour un montant de 3,2 milliards d’euros.

Le communiqué :

bit.ly/2Bj8P2u (Benjamin Mallet, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below