for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

EDF va anticiper l'arrêt d'un réacteur à Hinkley Point

EDF commencera à arrêter son réacteur nucléaire Hinkley Point B en Grande-Bretagne au plus tard le 15 juillet 2022, a annoncé jeudi la filiale britannique du groupe français. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

LONDRES (Reuters) - EDF commencera à arrêter son réacteur nucléaire Hinkley Point B en Grande-Bretagne au plus tard le 15 juillet 2022, a annoncé jeudi la filiale britannique du groupe français.

Ce réacteur situé dans le Somerset, dans le sud-ouest de l’Angleterre, est en service depuis 1976. Il peut produire suffisamment d’électricité pour alimenter environ 1,8 million de foyers.

Il est normalement autorisé à fonctionner jusqu’en mars 2023 mais il a souffert de divers problèmes liés à son obsolescence.

EDF est en train de construire un nouveau réacteur de type EPR sur ce site du Somerset, Hinkley Point C, censé commencer à produire de l’électricité en 2025.

Susanna Twidale; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up