for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Brexit: Le secteur britannique de la pêche exhorte Johnson à se montrer ferme

Deux fédérations britanniques de pêche ont exhorté mardi le Premier ministre Boris Johnson à "rester ferme et à ramener un accord" qui réponde aux demandes du secteur dans le cadre des négociations entre Londres et Bruxelles sur leurs futures relations. /Photo d'archives/REUTERS/Duncan McGlynn

LONDRES (Reuters) - Deux fédérations britanniques de pêche ont exhorté mardi le Premier ministre Boris Johnson à “rester ferme et à ramener un accord” qui réponde aux demandes du secteur dans le cadre des négociations entre Londres et Bruxelles sur leurs futures relations.

Alors que le secteur de la pêche ne représente que 0,1% de l’économie britannique, il reste chargé de symbole pour les partisans du Brexit et il est devenu l’un des principaux points de friction dans les discussions.

Dans une lettre adressée au Premier ministre britannique, la National Federation of Fishermen’s Organisations (NFFO) et la Scottish Fishermen’s Federation (SFF) préviennent qu’”un mauvais accord sur la pêche serait un échec par rapport aux promesses faites au secteur”.

“Tout ce qui est donné maintenant ne sera jamais récupéré, nous vous exhortons donc à rester ferme et à ramener un accord que notre secteur peut appuyer”, écrivent Elspeth Macdonald, directeur général de la SFF, et Barrie Deas, directeur général de la NFFO.

Ces groupes de pression réclament des négociations annuelles sur la pêche - une demande rejetée pour le moment par l’UE - et “une part beaucoup plus équitable des ressources des eaux (britanniques)”. L’Union européenne de son côté, avec la France en tête, souhaite des perspectives à plus long terme pour le secteur.

Londres et Bruxelles tentent actuellement de trouver un accord global avant le 31 décembre, date de la fin de la période de transition qui a suivi la sortie formelle du Royaume-Uni de l’UE.

Elizabeth Piper; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up