for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

GESTION 2021-L'année prochaine sera celle du renouveau-UBS

PARIS, 17 novembre (Reuters) - UBS a dévoilé mardi un scénario positif pour l’année 2021 qui devrait, selon le numéro un mondial de la gestion de fortune, voir la production économique et les résultats des entreprises retrouver leurs niveaux d’avant la crise du coronavirus.

Certaines des valeurs les plus touchées en 2020, notamment les titres cycliques et les moyennes capitalisations, affichent le plus fort de potentiel de hausse pour l’année prochaine, a déclaré Mark Haefele, directeur des investissements d’UBS Global Wealth Management, lors d’une conférence en ligne.

Certaines valeurs financières et de l’énergie, ainsi que les sociétés industrielles et actives dans la consommation discrétionnaire devraient notamment générer des rendements supérieurs à la moyenne, selon le scénario central retenu par la banque suisse.

“Nous pensons que 2021 sera l’année du renouveau”, a dit Mark Haefele avant d’évoquer les effets combinés de la reprise de la croissance, de politiques budgétaires et monétaires expansionnistes, de la mise en place d’un vaccin et d’une nouvelle donne politique.

Pour profiter de ce “renouveau”, les investisseurs doivent diversifier leurs portefeuilles au-delà des grosses capitalisations américaines, qui ont joué les premiers rôles en 2020, et chercher à identifier les titres qui présentent un potentiel de rattrapage ainsi que les nouveaux gagnants à long terme, a-t-il dit.

Dans l’univers obligataire, ou le rendement se fait rare, UBS favorise la dette souveraine émergente libellée en dollar américain ainsi que les obligations à haut rendement asiatiques.

Du côté des devises, les investisseurs doivent se positionner en vue d’un affaiblissement du billet vert et opérer une diversification parmi les devises du G10 ou dans une sélection de devises des marchés émergents ainsi que dans l’or, selon UBS, qui dit aimer aussi les placements durables et dans le capital-investissement (“private equity”).

Dans son scénario central, selon lequel un vaccin efficace sera largement disponible d’ici au deuxième trimestre 2021 dans les principales économies, UBS prône la quête du rendement, l’investissement durable et la diversification dans les marchés privés.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up