for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Coronavirus: Les USA prévoient une campagne de vaccination dès décembre

Les Etats-Unis pourraient démarrer leur campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus dès le mois prochain si le géant pharmaceutique Pfizer et son partenaire BioNTech soumettent aussi rapidement que prévu une demande d'homologation pour leur candidat-vaccin, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Santé, Alex Azar (en photo). /Photo prise le 2 octobre 2020/REUTERS/Michael A. McCoy

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis pourraient démarrer leur campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus dès le mois prochain si le géant pharmaceutique Pfizer et son partenaire BioNTech soumettent aussi rapidement que prévu une demande d’homologation pour leur candidat-vaccin, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Santé, Alex Azar.

Au terme d’un essai clinique à grande échelle, les deux laboratoires ont annoncé lundi disposer d’un candidat-vaccin contre le COVID-19 efficace à plus de 90% et qu’ils prévoyaient de soumettre à la Food and Drug Administration, l’autorité sanitaire américaine, une demande d’utilisation d’urgence la semaine prochaine.

Dans des entretiens accordés à plusieurs médias, dont la chaîne CNBC, Alex Azar a déclaré que le gouvernement américain recevrait 20 millions de doses de ce vaccin par mois à compter de décembre. Les Etats-Unis ont passé commande à Pfizer de 100 millions de doses moyennant un chèque de deux milliards de dollars (1,7 milliard d’euros).

La décision finale dépendra cependant de l’examen approfondi des données sur l’efficacité du vaccin, a-t-il indiqué. Selon lui, sur la base des recommandations adressées au gouvernement, la campagne de vaccination commencera par les personnes âgées et le personnel de santé et l’objectif sera de l’achever fin janvier.

Le secrétaire américain à la Santé s’attend également à ce que d’autres laboratoires comme Moderna annoncent avant la fin du mois les résultats de leurs essais cliniques.

“D’ici la fin mars, début avril, nous prévoyons d’avoir suffisamment (de doses) pour tous les Américains qui voudraient se faire vacciner”, a-t-il dit.

Doina Chiacu et Caroline Humer; version française Claude Chendjou, édité par

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up