for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme indiquent une ouverture en hausse :

Airbus est à suivre jeudi à la Bourse de Paris. Fitch a abaissé la note d'émetteur long terme du groupe de A- à BBB+, avec une perspective stable, pour prendre en compte le scénario d'une reprise plus longue qu'anticipé initialement du marché de l'aviation commerciale. /Photo prise le 2 juillet 2020/REUTERS/Stéphane Mahé

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE est revenue dans le vert au troisième trimestre grâce au retour à meilleure fortune du trading actions et à une nette baisse de ses charges, après deux trimestres consécutifs de pertes sur fond de crise sanitaire, économique et financière.

* ARCELORMITTAL a annoncé jeudi un bénéfice courant au T3 supérieur aux attentes grâce à la reprise de la demande dans toutes les régions.

* VEOLIA a publié jeudi des résultats en hausse au titre du troisième trimestre 2020, tirés par un fort rebond d’activité et par ses économies, et vise toujours au quatrième trimestre une performance opérationnelle “équivalente” à celle du quatrième trimestre 2019 malgré les nouveaux confinements décidées en France et en Europe.

* SUEZ a annoncé jeudi avoir une nouvelle fois fermement rejeté le projet de rachat du groupe porté par son concurrent Veolia, en pointant les incertitudes et les risques qui l’entourent malgré les dernières propositions de son prétendant.

* LAGARDERE a fait état jeudi d’une baisse de 38,3% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, toujours plombé par l’impact de la crise du coronavirus sur son activité de distribution spécialisée dans les aéroports (“travel retail”).

* AIRBUS - Fitch a abaissé la note d’émetteur long terme du groupe de A- à BBB+, avec une perspective stable, pour prendre en compte le scénario d’une reprise plus longue qu’anticipé initialement du marché de l’aviation commerciale.

* ASTRAZENECA a annoncé jeudi un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes et a dit attendre plus tard dans l’année des résultats de ces essais cliniques que un candidat vaccin contre le COVID-19.

L’objectif de livrer au gouvernement britannique 30 millions de doses du vaccin contre le COVID-19 développé par AstraZeneca avec l’université d’Oxford n’a pas été atteint et seulement quatre millions de doses seront livrées cette année, a déclaré mercredi la responsable du programme.

* EIFFAGE a confirmé tabler sur une forte baisse de son activité et de ses résultats sur l’ensemble de l’année, après un troisième trimestre marqué par un recul de 13,7% du chiffre d’affaires à périmètre et changes constants.

* COMMERZBANK a fait état jeudi d’une perte au T3 sous les effets conjugués d’une restructuration et des effets de la crise sanitaire.

* LUFTHANSA a publié jeudi une perte nette de deux milliards d’euros au T3 en raison des restrictions sur les voyages et a annoncé que les nouvelles mesures de restriction prises pour lutter contre la propagation du COVID-19 pèseraient sur ses activités au T4.

* ING, première banque néerlandaise, a annoncé jeudi un bénéfice avant impôts plus faible que prévu à 1,20 milliard d’euros pour le troisième trimestre et a dit avoir l’intention de supprimer 1.000 emplois.

* MUNICH RE - Le groupe allemand de réassurance a déclaré jeudi que son bénéfice net avait baissé de 77% à 199 millions d’euros au troisième trimestre, avec environ 800 millions d’euros de pertes liées à la pandémie de coronavirus.

* UNICREDIT a confirmé son objectif de bénéfice annuel après avoir dégagé un chiffre d’affaires trimestriel meilleur que prévu, porté par le rebond de ses activités en Europe au cours de l’été avec l’assouplissement des restrictions sanitaires.

* PROSIEBENSAT.1 MEDIA a renoué avec un bénéfice au troisième trimestre et a rétabli ses prévisions pour l’ensemble de l’année. Le titre gagne 6% en avant-Bourse.

* HEIDELBERGCEMENT, numéro deux mondial du ciment, a enregistré jeudi une hausse de 13% de son bénéfice d’exploitation au troisième trimestre, les réductions de coûts lui ayant permis d’atténuer l’impact de la pandémie de coronavirus et de prévoir un bénéfice plus élevé pour 2020. Le titre prend 1% en avant-Bourse.

* SAINSBURY’S - La chaîne britannique de supermarchés a déclaré qu’elle pourrait supprimer 3.500 emplois dans le cadre d’une restructuration après avoir accusé une perte au premier trimestre.

* SUPERDRY a publié jeudi un chiffre d’affaires en baisse au cours du premier semestre en raison des mesures prises pour lutter contre le coronavirus.

* SES a annoncé jeudi des résultats sur neuf mois marqués par une hausse de 7,5% de son chiffre d’affaires de Networks en glissement annuel et un CAC de SES Video stable au troisième trimestre.

* EDF - Bercy et le ministère de la Transition écologique travaillent à un programme de construction de six réacteurs nucléaires d’ici à 2044 sur la base d’un devis de 47,2 milliards d’euros, selon un document publié mercredi par Contexte.

* ARKEMA a publié jeudi un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros au T3, en baisse de 9% à périmètre et changes constants (-18% au T2 2020) et prévenu que le CA au T4 pourrait reculer d’environ 7% par rapport au T4 2019 à périmètre et change constants.

* SPIE a publié jeudi un Ebidta au T3 en baisse de 10,4% sur un an à 96,4 million d’euros, a fait état d’une bonne reprise de ses activités et a confirmé ses prévisions pour le second semestre.

* CGG a fait état jeudi au titre du troisième trimestre d’un chiffre d’affaires des activités de 199 millions de dollars, stable d’un trimestre sur l’autre, et d’une perte opérationnelle des activités de 38 millions de dollars.

* NEXANS a resserré jeudi sa prévision de fourchette d’Ebitda 2020, à 320-360 millions d’euros contre une précédente prévision entre 310 et 370 millions d’euros, après avoir publié ses résultats du T3.

* BPER BANCA - La cinquième banque d’Italie a fait état mercredi d’une baisse moins marquée qu’attendu de ses bénéfices au troisième trimestre grâce à la croissance de ses revenus et à la diminution de ses provisions sur créances douteuses.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up