for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Trump vs Biden: le point sur la course à la Maison blanche

WASHINGTON (Reuters) - La voie semble se dégager devant Joe Biden à mesure de la prise en compte des votes massifs par anticipation qui profite au candidat démocrate à la Maison blanche mais le camp de Donald Trump a engagé des procédures juridiques et réclame de nouveaux décomptes dans certains Etats clefs.

Des manifestants demandant le décompte de tous les votes, à Washington. La voie semble se dégager devant Joe Biden à mesure de la prise en compte des votes massifs par anticipation qui profite au candidat démocrate à la Maison blanche mais le camp de Donald Trump a engagé des procédures juridiques et réclame de nouveaux décomptes dans certains Etats clefs. /Photo prise le 4 novembre 2020/REUTERS/Carlos Barria

Au terme d’une campagne bouleversée par la pandémie de coronavirus, le président républicain sortant et son adversaire démocrate s’affrontaient dans le contexte d’une polarisation extrêmement forte de la société américaine.

Pour l’emporter, il faut obtenir le soutien d’au moins 270 des 538 grands électeurs du Collège électoral (dont les membres sont désignés Etat par Etat en fonction notamment de leur poids démographique).

Ce système particulier donne une importance capitale aux Swing States, ces Etats indécis où ni les républicains ni les démocrates ne disposent d’une base électorale suffisamment stable pour se lancer dans la bataille avec des certitudes.

Selon les dernières projections de l’institut Edison Research disponibles jeudi matin, Joe Biden est crédité de 243 grands électeurs contre 214 pour Donald Trump. Les projections d’AP et de la chaîne Fox sont plus favorables encore à l’ancien vice-président de Barack Obama, qu’elles créditent de 264 grands électeurs, à portée de la barre fatidique des 270 voix.

Plus de 100 millions d’électeurs ont voté par anticipation avant cet “Election Day”, soit par voie postale soit en personne dans des bureaux ouverts à l’avance: un record qui a retardé les opérations de dépouillement et fait naître une vive incertitude quant à l’identité du futur occupant de la Maison blanche.

---

16h52 (heure française) L’ECART SE RESSERRE ENCORE EN GEORGIE

Dans la dernière estimation Edison Research portant sur 96% des votes du nombre de bulletins estimés en Géorgie, Donald Trump est donné à 49,6% contre 49,2% pour Joe Biden. Dans la matinée, le candidat démocrate était à 49,1% tandis que le score du président sortant reste inchangé.

16h28 (heure française) - L’AVANCE DE TRUMP DIMINUE EN PENNSYLVANIE

L’avance de Donald Trump en Pennsylvanie continue de se réduire au fur et à mesure du dépouillement des votes, selon les projections de l’institut Edison Research.

Le président sortant est crédité de 50,4% des voix contre 48,3% à son rival démocrate Joe Biden après dépouillement de 91% des bulletins.

16h09 - TRUMP NE DÉCOLÈRE PAS SUR TWITTER

“CHAQUE VOTE ARRIVÉ APRÈS LE JOUR DE L’ÉLECTION NE SERA PAS COMPTÉ !” lance Donald Trump sur Twitter. Le réseau social a accolé un avertissement à ce message, déclarant qu’”une partie ou la totalité du contenu partagé dans ce tweet est contestée et susceptible d’être trompeuse quant au mode de participation à une élection ou à un autre processus civique”.

14h45 (heure française) - ANNONCE DU CAMP TRUMP À LAS VEGAS À 17H30.

L’équipe de campagne du président américain sortant prévoit de faire une annonce ce jeudi à 16h30 GMT (17h30, heure française) à Las Vegas, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

L’ancien responsable du renseignement, Richard Grenell, l’ancien procureur général du Nevada Adam Laxalt, le président de l’organisation American Conservative Union, Matt Schlapp, et le président du parti républicain au Nevada, Michael McDonald, participeront à cette conférence, selon le communiqué.

D’après la chaîne Fox News, l’état-major de Donald Trump va saisir la justice pour dénoncer des fraudes électorales.

---

09h10 - L’AVANCE DE TRUMP SE RÉDUIT EN GEORGIE

Donald Trump est en tête mais l’écart ne cesse de se réduire entre les deux adversaires. Dans la dernière estimation Edison Research portant sur 95% des votes estimés, le président républicain est donné à 49,6% contre 49,1% pour Biden, soit moins de 25.000 voix d’avance.

08h45 - EN ARIZONA, L’AVANCE DE BIDEN BAISSE LÉGÈREMENT

Joe Biden est en tête, le dépouillement se poursuit. AP et Fox considèrent que les onze grands électeurs attribués dans cet Etat lui sont acquis. Mais les dernières projections Edison Research, sur la base de 86% des votes estimés, font état d’un léger resserrement de l’écart, donnant désormais le démocrate en tête avec 50,5% (contre 50,7% six heures plus tôt) devant Trump, désormais mesuré à 48,1% (contre 47,9%).

03h00 - LE NEVADA BASCULE VERS BIDEN

Joe Biden est en tête avec 49,3% des suffrages, contre 48,7% à Donald Trump, selon les projections de l’institut Edison Research. Le dépouillement va reprendre ce jeudi à 17h00 GMT.

02h30 - LA REQUÊTE DE TRUMP DANS LE MICHIGAN “FUTILE”

La secrétaire d’Etat du Michigan a qualifié de “futile” l’action en justice intentée par la campagne du président républicain sortant Donald Trump pour suspendre le dépouillement des bulletins.

Jocelyn Benson a annoncé que tous les bulletins valides avaient été pris en compte avec précision.

01h15 - LA CAMPAGNE DE TRUMP DEMANDE LA SUSPENSION DU DÉPOUILLEMENT EN GÉORGIE

La campagne du président Donald Trump a déposé une requête pour demander la suspension du dépouillement en Géorgie.

23h40 - TWITTER SUSPEND DE FAUX COMPTES AYANT EFFECTUÉ DES PROJECTIONS TROMPEUSES

Twitter a annoncé avoir suspendu plusieurs comptes se disant liés à l’agence Associated Press, après que ceux-ci ont publié des résultats non-vérifiés de l’élection présidentielle.

Quatre comptes ont annoncé le vainqueur du scrutin dans un Etat clé alors même qu’AP et les principaux médias américains n’avaient pas donné de telles projections.

22h15 - BIDEN REMPORTE LE MICHIGAN

Joe Biden est arrivé en tête dans le Michigan et il emporte les 16 délégués de cet Etat selon la chaîne CNN. Edison Research a confirmé cette estimation quelques minutes plus tard

22h10 - BIDEN PERSUADÉ QU’IL L’EMPORTERA

Joe Biden s’est dit mercredi persuadé qu’il sera déclaré vainqueur de l’élection présidentielle américaine, tout en s’abstenant de se proclamer victorieux, lors d’une allocution télévisée.

S’exprimant au côté de sa colistière Kamala Harris depuis le Delaware, où il réside, il a déclaré qu’il était “clair que nous gagnons suffisamment d’Etats pour atteindre les 270 grands électeurs nécessaires pour remporter la présidence”.

“Je ne suis pas là pour déclarer que nous avons gagné, a-t-il poursuivi, mais je suis là pour indiquer que nous croyons que, quand le dépouillement sera terminé, nous serons les vainqueurs.”

Slideshow ( 4 images )

“Ce qui nous unit en tant qu’Américains est beaucoup plus fort que toute chose qui peut nous diviser.”

21h43 - L’ÉQUIPE DE CAMPAGNE DE TRUMP LE DÉCLARE VAINQUEUR EN PENNSYLVANIE

L’équipe de campagne de Donald Trump l’a déclaré vainqueur en Pennsylvanie, Etat où les opérations de dépouillement ne pourtant sont pas achevées et où aucun média de l’a pour l’heure donné gagnant. Elle a également annoncé avoir saisi la justice, affirmant que le camp démocrate a dissimulé des bulletins de vote et réclamé la suspension des opérations de dépouillement, exigeant une “véritable transparence”.

20h30 - TROIS DÉLÉGUÉS POUR BIDEN DANS LE MAINE, 1 POUR TRUMP

Joe Biden a obtenu trois délégués dans l’Etat du Maine, un des deux Etats où la règle Winner Takes All ne s’applique pas, tandis que Donald Trump a récupéré le quatrième grand électeur en jeu.

19h00 - BIDEN REMPORTE LE WISCONSIN

Joe Biden est arrivé en tête dans le Wisconsin, un Etat dans lequel le vainqueur emporte dix délégués, affirme mercredi Edison Research. Selon ces chiffres, sur 99% de bulletins dépouillés, le candidat démocrate a recueilli 49,4% des voix contre 48,8% pour Donald Trump. Cette avance étant inférieure à un point, son équipe est fondée à demander un nouveau décompte, ce qu’elle a annoncé qu’elle ferait “immédiatement”.

18h00 - BIDEN EMPORTE TROIS DELEGUES DANS LE MAINE

Joe Biden est arrivé en tête du vote populaire dans l’Etat du Maine, remportant ainsi deux grands électeurs, et dans le 1er district, ce qui lui accorde un troisième grand électeur, selon les projections d’Edison Research. Le grand électeur du 2e district n’a pas encore été attribué.

17h15 - LÉGER AVANTAGE POUR BIDEN DANS LE MICHIGAN

Après dépouillement de 92% des voix, l’institut de sondage Edison Research créditait respectivement Joe Biden et Donald Trump de 49,5 et 48,9% dans le Michigan, l’un des derniers Etats dont le résultat n’est pas encore connu.

16h30 - TRUMP DÉNONCE L’APPARITION DE BULLETINS-SURPRISE

Donald Trump a de nouveau mis en cause le déroulement de l’élection présidentielle, jugeant “étrange” que son avance dans certains Etats ait selon lui soudainement fondue avec l’apparition de “bulletins surprise”.

“Hier soir, je menais, souvent solidement, dans de nombreux Etats clés, presque tous dirigés et contrôlés par les démocrates. Puis, un par un, ils ont commencé à disparaître comme par magie à mesure que des bulletins de vote surprise étaient comptabilisés. TRÈS ÉTRANGE. Les ‘sondeurs’ se sont complètement et historiquement trompés”, a tweeté mercredi le président sortant.

16h15 - BIDEN EN PASSE DE L’EMPORTER, SELON SON ÉQUIPE

Joe Biden est en passe de remporter l’élection, a déclaré mercredi sa directrice de campagne. Le candidat démocrate, qui devrait s’imposer dans le Michigan, le Wisconsin et la Pennsylvanie, aura probablement plus de 270 délégués, seuil nécessaire pour être élu, avant la fin de la journée, a précisé Jennifer O’Malley Dillon.

13h40 - BIDEN EN TÊTE DANS LE WISCONSIN, LA COURSE RESTE INDÉCISE

Dans le Wisconsin, après dépouillement de 97% des bulletins, Biden est repassé devant Trump avec 49,5% des voix contre 48,8%, selon Edison Research.

10h00 - “Si le président (Donald Trump) va au bout de sa menace de saisir la justice pour tenter d’empêcher un décompte normal des voix, nous avons des équipes de juristes prêtes à se mobiliser pour résister à cet effort”, avertit la directrice de campagne de Joe Biden, Jen O’Malley Dillon, dans un communiqué.

“La déclaration cette nuit du président pour tenter de mettre fin au décompte de bulletins de vote dûment exprimés est scandaleuse, sans précédent et erronée”, ajoute-t-elle.

08h55 - Le gouverneur démocrate de Pennsylvanie, Tom Wolf, dénonce sur Twitter les accusations de fraude de Donald Trump, qu’il qualifie d’”attaque partisane”, ajoutant que les services de son Etat travaillent sans relâche pour comptabiliser plus d’un million de bulletins par correspondance.

“Soyons clairs : c’est une attaque partisane contre les élections en Pennsylvanie, contre nos votes, contre la démocratie. Nos comtés travaillent sans relâche pour recenser les votes aussi vite ET aussi précisément que possible. La Pennsylvanie aura une élection équitable et nous compterons chaque bulletin.”

08h22 - “FRANCHEMENT, NOUS AVONS REMPORTÉ CETTE ÉLECTION”, AFFIRME TRUMP

Donald Trump a revendiqué prématurément sa victoire même si les résultats dans plusieurs Etats clefs restent encore indécis et que plusieurs millions de voix sont à prendre en compte.

“Franchement, nous avons remporté cette élection”, a-t-il déclaré dans une allocution prononcée depuis la Maison blanche, ajoutant qu’un “petit groupe de gens” essayait de lui voler la victoire.

Le président républicain sortant a affirmé avoir remporté la Floride, l’Ohio, le Texas - confirmés par les projections - mais aussi la Géorgie et la Caroline du Nord et s’est dit en passe de remporter la Pennsylvanie “avec une marge énorme”.

Aucun résultat ne garantit pourtant à ce stade l’issue de son duel avec son adversaire démocrate dans plusieurs de ces Etats en balance, y compris la Pennsylvanie, le Wisconsin, le Michigan et la Géorgie.

Au même moment, les dernières projections diffusées par l’institut Edison Research créditent Joe Biden de 220 grands électeurs contre 213 pour Donald Trump.

08h00 - TRUMP EN TÊTE EN PENNSYLVANIE MAIS LA COURSE RESTE INDÉCISE

Trump est en tête avec 56,6% des voix contre 42,1% à Biden selon les projections d’Edison Research effectuées à partir de 54% des votes estimés.

06h50 - TRUMP RÉPOND À BIDEN SUR TWITTER

Le président républicain sortant Donald Trump a accusé les démocrates de tenter de “voler” l’élection présidentielle de mardi aux Etats-Unis, ajoutant qu’il ne les laisserait pas faire.

06h50 - JOE BIDEN S’EXPRIME À WILMINGTON DANS LE DELAWARE

Joe Biden s’est déclaré optimiste sur le résultat de l’élection présidentielle américaine de mardi en dépit de plusieurs revers annoncés par les médias, dont une défaite dans l’Etat crucial de Floride face au président sortant républicain Donald Trump.

“Nous pensons être sur le chemin de la victoire”, a dit l’ancien vice-président de Barack Obama.

06h25 - DONALD TRUMP DONNÉ VAINQUEUR DANS LE MONTANA (3 grands électeurs)

06h25 - BIDEN VA S’IMPOSER DANS LE MINNESOTA (10 grands électeurs)

06h15 - TRUMP DONNÉ VAINQUEUR DANS L’IOWA (6 grands électeurs), BIDEN EN VIRGINIE (13 grands électeurs)

06h05 - BIDEN DONNÉ VAINQUEUR À HAWAÏ (4 grands électeurs)

06h00 - TRUMP DONNÉ VAINQUEUR AU TEXAS (38 grands électeurs)

05h40 - TRUMP DONNÉ VAINQUEUR DANS L’OHIO (18 grands électeurs)

05h00 - BIDEN VA S’IMPOSER EN CALIFORNIE (55 grands électeurs), DANS L’ETAT DE WASHINGTON (12 grands électeurs) ET DANS L’OREGON (7 grands électeurs)

TRUMP DONNÉ EN TÊTE DANS L’IDAHO (4 grands électeurs)

04h30 - BIDEN DONNÉ EN TÊTE DANS LE NEW HAMPSHIRE (4 grands électeurs), TRUMP DANS L’UTAH (6 grands électeurs)

03h50 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE DANS LE KANSAS (6 grands électeurs)

03h20 - BIDEN DONNÉ EN TÊTE DANS LE COLORADO (9 grands électeurs)

03h00 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE DANS LE DAKOTA DU NORD (3 grands électeurs), EN LOUISIANE (8 grands électeurs), DANS LE DAKOTA DU SUD (3 grands électeurs) ET DANS LE WYOMING (3 grands électeurs)

BIDEN DONNÉ EN TÊTE AU NOUVEAU-MEXIQUE (5 grands électeurs) ET DANS L’ETAT DE NEW YORK (29 grands électeurs)

02h30 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE DANS L’ARKANSAS (6 grands électeurs)

02h15 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE DANS LE MISSOURI (10 grands électeurs), DANS LE MISSISSIPPI (6 grands électeurs) ET DANS LE TENNESSEE (11 grands électeurs)

BIDEN DONNÉ EN TÊTE DANS L’ILLINOIS (20 grands électeurs), A RHODE ISLAND (4 grands électeurs) ET DANS LE CONNECTICUT (7 grands électeurs)

02h00 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE EN FLORIDE (29 grands électeurs), EN ALABAMA (9 grands électeurs), EN OKLAHOMA (7 grands électeurs) ET EN CAROLINE DU SUD (9 grands électeurs)

BIDEN DONNÉ EN TÊTE À WASHINGTON D.C. (3 grands électeurs), DANS LE DELAWARE (3 grands électeurs), DANS LE MASSACHUSETTS (11 grands électeurs), DANS LE MARYLAND (10 grands électeurs) ET DANS LE NEW JERSEY (14 grands électeurs)

01h35 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE EN VIRGINIE-OCCIDENTALE (5 grands électeurs)

01h20 - TRUMP DONNÉ EN TÊTE DANS L’INDIANA (11 grands électeurs) ET DANS LE KENTUCKY (8 grands électeurs), BIDEN DANS LE VERMONT (8 grands électeurs)

00h30 - PREMIÈRE ÉLECTION POUR UN AMÉRICAIN SUR DIX

Un Américain sur dix a déclaré voter pour la première fois lors de cette élection présidentielle, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes et compilés par l’institut Edison Research.

23h00 - CORONAVIRUS ET ÉCONOMIE EN TÊTE DES PRÉOCCUPATIONS DES ÉLECTEURS

Le coronavirus et l’économie étaient en tête des préoccupations de la moitié des électeurs américains ce mardi, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes et compilés par l’institut Edison Research.

Pour cinq électeurs sur dix, l’épidémie de coronavirus, qui a contaminé plus de 9,4 millions d’américains et en a tué plus de 230.000 cette année, doit être prioritairement maîtrisée, même aux dépens de l’économie.

21h10 - ENQUÊTE SUR UNE POSSIBLE CAMPAGNE DE DÉSINFORMATION TÉLÉPHONIQUE

La procureure générale de l’Etat de New York, Letitia James, annonce que ses services enquêtent “activement” sur une possible campagne téléphonique de désinformation recommandant à de nombreuses personnes de rester chez elles - et donc de ne pas aller voter.

Le FBI travaille lui aussi sur ces appels téléphoniques robotisés, dont la FCC, l’autorité de régulation des télécommunications, a connaissance et qui ont été également signalés en Floride, Etat particulièrement crucial dans la course à la Maison blanche, mais aussi dans l’Iowa ou bien encore au Kansas.

Transmis à Reuters par Giulia Porter, vice-présidente de RoboKiller, une firme spécialisée dans la lutte contre les campagnes de télémarketing, le message, lu par une voix féminine synthétique, déclare sans jamais mentionner la tenue de l’élection: “Bonjour. Ceci n’est qu’un appel de test. C’est le moment de rester chez soi. Restez en sécurité, restez chez vous.” Porter estime que cet appel a touché “des milliers voire des dizaines de milliers” de personnes depuis le début de la journée.

Dans le Michigan, autre Etat crucial, un message téléphonique automatique différent recommande d’aller “voter demain”, trop tard donc, en raison de longues files d’attente dans les bureaux de vote.

18h00 - JOE BIDEN LANCE UN NOUVEL APPEL À LA MOBILISATION

“Le moment est venu. Le moment est venu de restaurer l’âme de notre nation. Le moment est venu de nous lever et de reprendre notre démocratie. Le moment est venu de voter”, écrit le candidat démocrate sur son compte Twitter.

Dans ces dernières semaines, son équipe de campagne redoutait que l’avance de Biden dans les sondages au niveau national ne démobilise une partie de l’électorat démocrate.

17h55 - “LES RÊVES LES PLUS INCROYABLES DEVIENNENT RÉALITÉ”, DIT DONALD TRUMP

“L’Amérique est le lieu où tout peut arriver, l’Amérique est le lieu où tout le monde peut s’élever et ici, sur cette terre, sur ce sol, sur ce continent, les rêves les plus incroyables deviennent réalité”, déclare Donald Trump en voix off accompagnant un montage vidéo enchaînant les plans de bannières étoilées mis en ligne sur son compte Twitter.

“Le meilleur est encore à venir”, dit-il.

17h36 - LA BARRE DES 100 MILLIONS DE VOTES ANTICIPÉS EST FRANCHIE

Plus de 100 millions d’électeurs ont participé par anticipation à l’élection présidentielle, du jamais vu dans l’histoire politique du pays, selon les dernières données publiées mardi par l’US Elections Project de l’université de Floride.

Cet engouement massif pour le vote anticipé, par voie postale ou dans les bureaux de vote ouverts à l’avance, représente près des trois quarts de la totalité des électeurs ayant participé à la précédente élection présidentielle, en 2016, et présage donc d’une mobilisation record de l’électorat.

Il s’explique en partie par la polarisation de la société américaine après quatre années de présidence Trump mais aussi par l’épidémie meurtrière de coronavirus qui a conduit une grande partie de l’électorat à voter en avance pour éviter les files d’attente et les rassemblements dans les bureaux de vote le jour du scrutin.

Bureaux de Reuters aux Etats-Unis; Édité par le bureau de Paris

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up