for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Vinci: CA en baisse de 12% sur neuf mois, reprise d'activité au 3e trimestre

PARIS (Reuters) - Vinci a publié mardi un chiffre d’affaires en baisse de près de 12% au titre des neuf premiers mois de l’année, à 30,8 milliards d’euros, confirmant la baisse “significative” de ses résultats annoncée pour 2020 en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement.

Vinci a publié mardi un chiffre d'affaires en baisse de près de 12% au titre des neuf premiers mois de l'année, à 30,8 milliards d'euros, confirmant la baisse "significative" de ses résultats annoncée pour 2020 en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement. /Photo prise le 22 avril 2020/REUTERS/Charles Platiau

Le groupe de BTP et de concessions aéroportuaires et autoroutières dit cependant avoir constaté un retour à la normale de l’activité dans la plupart de ses divisions au cours du troisième trimestre et se dit confiant dans sa capacité à rebondir l’an prochain, en raison notamment des plans de relance annoncés en France et dans d’autres pays.

“Le groupe table sur une amélioration de ses résultats par rapport à ceux de 2020, sans toutefois qu’ils puissent, au global, déjà retrouver leur niveau de 2019”, déclare Vinci dans un communiqué.

Lors d’une conférence avec des analystes, le PDG de Vinci, Xavier Huillard, a également indiqué que le groupe procédait à un examen approfondi des comptes de la division Services industriels du groupe espagnol ACS, sur lequel Vinci a soumis début octobre une proposition “non engageante” de rachat pour une valeur d’entreprise de 5,2 milliards d’euros. La procédure prendra plusieurs mois, a-t-il précisé.

Le chiffre d’affaires consolidé de Vinci sur neuf mois affiche une baisse de 11,7% en termes réels, et de 13,2% à données comparables. Au troisième trimestre, il s’établit à 12,3 milliards d’euros (-6,4% à structure réelle, -6,7% à structure comparable), ce qui “traduit le retour à la normale de la plupart des exploitations de Vinci en France et à l’international”, déclare le groupe dans un communiqué.

LE TRAFIC DE VINCI AIRPORTS DEVRAIT BAISSER DE 70% EN 2020

Pour la division “contracting”, la plus importante de Vinci, qui regroupe les activités de construction, de construction routière (Eurovia) et le pôle “Energies”, le chiffre d’affaires s’établit à près de 26 milliards d’euros sur neuf mois contre 28 milliards en 2019 (-8,5% en données comparables).

Le carnet de commandes de cette branche atteint 42,9 milliards d’euros, un plus haut historique, en hausse de 15% sur 12 mois, grâce à l’obtention de plusieurs grands projets en Europe, comme la tour The Link dans le quartier d’affaires de la Défense près de Paris.

Après avoir plongé de 52% au deuxième trimestre pour cause de confinement, le trafic de Vinci Autoroutes a diminué de 4,3% de juillet à septembre.

Celui de Vinci Airports affiche en revanche une chute de près de 80% au troisième trimestre par rapport à la même période de l’an passé.

La reprise du trafic pendant l’été “a été interrompue en septembre par les nouvelles mesures de restrictions, mises en place face au retour de la pandémie”, explique Vinci.

Pour l’ensemble de l’année, le groupe prévoit désormais une baisse de 70% du trafic de Vinci Airports, au lieu de 65% en juillet.

L’endettement financier net consolidé du groupe s’élève à 20,8 milliards d’euros, en baisse de 2,4 milliards d’euros sur douze mois et de 800 millions depuis janvier.

Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up