for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'Europe monte avec l'espoir sur la relance US mais Wall St. réduit ses gains

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé dans le vert jeudi profitant des espoirs de mesures de relance aux Etats-Unis tandis que les dernières annonces de Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, jettent un froid à Wall Street.

Les Bourses européennes ont terminé dans le vert jeudi. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,61%. Le Footsie britannique a pris 0,53% et le Dax allemand a gagné 0,88%. /Photo d'archives/REUTERS/Neil Hall

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,61% à 4.911,94 points. Le Footsie britannique a pris 0,53% et le Dax allemand a gagné 0,88%.

L’indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,69%, le FTSEurofirst 300 de 0,75% et le Stoxx 600 de 0,78%, ce dernier clôturant à un pic de trois semaines.

Donald Trump a déclaré sur Fox Business Network que les discussions entre républicain et démocrates sur des mesures d’aide avaient repris et qu’il y avait de bonnes chances de parvenir à un accord.

A défaut d’un plan de relance global, sur lequel les discussions ont été suspendues par le président américain, les marchés s’accrochent à l’espoir de mesures de soutien ciblées notamment en faveur du secteur aérien en difficulté.

Mais Nancy Pelosi a jeté un froid en disant qu’il n’y aurait pas de nouveau plan d’aide pour les compagnies aériennes sans un plan de relance budgétaire global.

Si cette déclaration faite à quelques minutes de la clôture européenne n’a eu qu’un effet limité en Europe, elle a momentanément fait passer le Dow Jones dans le rouge. Il ne gagne plus que 0,14% contre +0,55% au plus haut de la séance. Le S&P-500 (+0,51%) et le Nasdaq (+0,39%) ont aussi réduit leurs gains.

VALEURS

Plus forte progression sectorielle, l’indice européen de l’énergie a pris 1,63% grâce à la hausse des cours du pétrole tandis que le compartiment du transport aérien et du tourisme (+1,13%) a profité de la hausse des grandes compagnies aériennes à Wall Street mercredi.

TechnipFMC (+4,58%) a signé la deuxième plus forte hausse du CAC 40.

Air France-KLM, Lufthansa et IAG ont gagné entre 1,76% et 10,26%.

Publicis a avancé de 1,96% à la faveur d’une appréciation favorable de Goldman Sachs sur le secteur publicitaire. Ses analystes sont passés également à l’achat sur l’allemand Prosiebensat.1 (+3,65%) et ont relevé leur objectif de cours sur TF1 (+4,61%) et M6 (+2,68%).

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire américain, les rendements ont accentué leurs baisses après les commentaires jugés décevants de Nancy Pelosi.

Le taux à dix ans recule à 0,7685%, après un pic de quatre mois mercredi à 0,797%.

Son équivalent allemand, référence pour la zone euro, a fini en baisse à -0,523%.

Le dollar est inchangé face à un panier de devises de référence dont l’euro, à 1,1751 dollar (-0,08%).

PÉTROLE

Le marché pétrolier reste soutenu par les baisses de production liées à la grève dans le secteur en Norvège et surtout par l’arrivée de l’ouragan Delta sur le golfe du Mexique, qui a conduit à l’évacuation de près de 200 installations.

Le Brent gagne 2,02% à 42,84 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,98% à 40,74 dollars.

LES INDICATEURS DU JOUR

Dans cette actualité dominée par les mesures de relance américaines, le recul moins marqué qu’attendu des inscriptions hebdomadaires au chômage, à 840.000, n’a pas eu de conséquence sur la tendance.

Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up