for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street en hausse, toujours portée par l'espoir sur la relance

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi et amplifie le rebond entamé la veille, les investisseurs espérant qu’un accord sur des mesures de relance pourra être conclu rapidement entre l’administration Trump et les démocrates du Congrès.

La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 0,33%. /Photo prise le 2 octobre 2020/REUTERS/Carlo Allegri

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones gagne 93,23 points, soit 0,33%, à 28.396,69 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,51% à 3.436,72 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,71% à 11.445,45 points dans les premiers échanges.

Peu avant l’ouverture, Donald Trump a déclaré sur Fox News que les négociations entre les républicains et les démocrates avaient de “bonne chance” de déboucher sur un compromis.

A défaut d’un plan de relance global, sur lequel les discussions ont été suspendues par le président américain, les marchés espèrent l’adoption rapide de mesures de soutien ciblées, destinée aux petites entreprises et aux foyers américains ainsi qu’au secteur aérien en difficulté.

“L’avance grandissante des démocrates dans les sondages en vue du scrutin du 3 novembre pourrait également être bénéfique [aux actions] car cela accroît les chances qu’un plan d’aide plus ambitieux et plus complet puissent être facilement adopté en janvier”, a ajouté Craig Erlam, chez OANDA.

Ce regain d’optimisme des investisseurs leur permet de passer outre le recul moins marqué qu’attendu des inscriptions hebdomadaires au chômage, à 840.000.

Le rebond général profite toujours aux compagnies aériennes dont l’indice Dow Jones gagne 1,33% après avoir déjà pris 3,5% mercredi.

Par ailleurs, les laboratoires pharmaceutiques Regeneron et Eli Lilly gagnent respectivement 2,31% à 2,05%, Donald Trump ayant vanté les mérites de leurs traitements du COVID-19 en disant vouloir les rendre plus largement disponibles.

Le gestionnaire d’actifs Eaton Vance grimpe de 46,12% après l’annonce de son rachat par Morgan Stanley (-1,07%) pour sept milliards de dollars (6 milliards d’euros).

Le groupe informatique IBM gagne 8,29% après avoir annoncé la scission de son unité des services d’infrastructures informatiques.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up