for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

GESTION-Les marchés actions devraient monter à moyen terme-UBS

PARIS, 18 septembre (Reuters) - De la volatilité est à prévoir sur les marchés actions et une diversification s’impose mais il faut rester investi, la tendance à moyen terme étant positive, dit-on chez UBS.

Des turbulences sont possibles, en particulier s’il n’y pas d’accord sur un plan de relance de l’économie américaine avant l’élection présidentielle de novembre, si la Réserve fédérale n’annonce pas de nouvelle mesure de politique monétaire et si la propagation du COVID-19 continue d’entamer la confiance des consommateurs et des entrepreneurs, écrit Mark Haefele, directeur des investissements en gestion de fortune pour la banque suisse, dans une note publiée vendredi.

Les avancées vers un vaccin contre le coronavirus et le recul des incertitudes politiques aux Etats-Unis devraient cependant permettre aux indices boursiers de reprendre leur marche en avant, selon lui.

“Nous pensons que les deux facteurs vont se produire mais le calendrier est incertain”, écrit-il.

Dans le scénario central d’UBS, le S&P-500, indice de référence des gérants américains, devrait atteindre 3.700 points en milieu d’année prochaine, contre 3.357,01 points à la clôture de jeudi.

“Les investisseurs qui gardent du cash en s’attendant à une progression d’ampleur prennent le risque d’une déception, en particulier en raison des développements potentiels permettant de voir arriver un vaccin plus tôt que prévu”, écrit-il.

Les investisseurs n’en doivent pas moins diversifier leur portefeuille et regarder au-delà des grosses valeurs de croissance comme les géants américains de la technologie, préconise Mark Haefele.

Ils devraient notamment se pencher sur le marché actions britannique, les valeurs américaines de taille moyenne, les actions “value” émergentes et les actions industrielles mondiales, selon lui.

Mark Haefele recommande également de mettre l’accent sur le développement durable et sur les acteurs susceptibles de profiter de l’évolution des modes de vie et de consommation, notamment dans les secteurs liés à l’éducation et à la santé. (Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up