for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Wall Street ouvre en nette baisse face aux doutes sur la reprise

La Bourse de New York est en net repli en début de séance jeudi. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 1,15%, le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,38% et le Nasdaq Composite cède 1,77%. /Photo prise le 27 mai 2020/REUTERS/Lucas Jackson

(Reuters) - La Bourse de New York est en net repli en début de séance jeudi, rattrapée par les interrogations sur la solidité de la reprise économique après les derniers chiffres des inscriptions au chômage et au lendemain des commentaires mitigés de la Réserve fédérale sur les perspectives économiques.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 323,22 points, soit 1,15%, à 27.709,16, le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 1,38% à 3.338,61 et le Nasdaq Composite cède 1,77% à 10.854,82 points.

Le département du Travail a annoncé une heure avant l’ouverture une baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage mais celles-ci restent près de quatre fois plus élevées qu’au début de l’année.

Et ces chiffres ont conforté les doutes de certains investisseurs après les déclarations mercredi de Jerome Powell, le président de la Fed, sur les signes récents de ralentissement de la reprise et le long chemin qui reste à parcourir avant de retrouver le plein emploi.

Le repli général est plus marqué pour les valeurs technologiques, moteur du rebond des six derniers mois: l’indice sectoriel S&P abandonne 1,69% après avoir déjà abandonné 1,56% mercredi. Et parmi les plus fortes baisses du Dow Jones, Apple perd 2,18% et Microsoft 1,4%.

Dans le secteur bancaire, sensible à l’évolution de la conjoncture économique, Bank of America recule de 1,11%, Citigroup de 1,48% et Wells Fargo de 1,56%.

A la hausse, General Electric gagne 0,89% après les déclarations de son PDG, Larry Culp, selon lesquelles le conglomérat vise un flux de trésorerie libre (free cash-flow) positif au deuxième semestre, grâce entre au redressement des résultats des activités aéronautiques.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up