for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

LEAD 1-USA-Des responsables de la Fed envisagent un soutien accru à l'économie-minutes

(Actualisé avec précisions et contexte)

WASHINGTON, 19 août (Reuters) - Plusieurs responsables de la Réserve fédérale ont estimé lors de la réunion de politique monétaire de juillet que la banque centrale américaine pourrait avoir besoin d’assouplir encore sa politique monétaire afin de soutenir l’économie face aux retombées de la pandémie de coronavirus, montre mercredi le compte rendu des débats du Federal Open Market Committee (FOMC).

La Fed a déjà ramené son taux directeur à zéro et acheté pour plusieurs milliers de milliards de dollars d’obligations sur les marchés financiers en réaction à la crise économique provoquée par la pandémie, des mesures qui ont permis de soutenir l’emploi et la consommation.

Mais selon les “minutes” de la réunion des 28 et 29 juillet, plusieurs membres du FOMC ont jugé que le rebond du marché du travail ralentissait déjà et que la poursuite du redressement de l’emploi dépendait d’une reprise “large et soutenue” de l’activité des entreprises.

Depuis le mois dernier, le nombre quotidien de nouveaux cas d’infection par le coronavirus aux Etats-Unis a diminué mais reste proche de 50.000 en moyenne, ce qui freine la réouverture des entreprises et a déjà contraint des écoles à retarder ou annuler la rentrée dans certains Etats du pays.

“Notant la montée de l’incertitude qui entoure les perspectives économiques durant la période séparant deux réunions, plusieurs participants ont suggéré qu’un assouplissement supplémentaire pourrait être nécessaire pour favoriser la reprise économique et ramener l’inflation vers l’objectif de 2% du Comité”, explique le compte rendu.

DIFFÉRENTES APPROCHES À L’ÉTUDE

Le FOMC a débattu de différentes approches susceptibles d’être appropriées “à un moment donné”, parmi lesquelles un engagement à maintenir des taux jusqu’à ce que des objectifs économiques quantifiés soient atteints ou jusqu’à une date donnée.

La Fed a utilisé ces deux options lors de la récession précédente.

Les membres du FOMC ont cependant semblé peu partisans d’objectifs ou de niveaux plafonds en matière de rendements des bons du Trésor.

“De nombreux participants ont jugé que des plafonds et des objectifs de rendements n’étaient pas justifiés dans le contexte actuel mais devaient demeurer une option”, précisent les “minutes”.

Les rendements des Treasuries à 10 et 30 ans ont augmenté après la publication du document.

“Il semble que le marché soit assez déçu par les discussions sur le contrôle de la courbe des rendements”, a commenté Tom Simons, économiste spécialiste des marchés monétaires chez Jefferies.

Le compte rendu de la réunion de juillet montre aussi que les responsables de la Fed se rapprochent d’un accord sur l’évolution du cadre de la politique monétaire américaine, qui passerait par une modification du “Communiqué sur les objectifs à plus long terme et la stratégie de politique monétaire” qu’elle publie régulièrement.

A l’issue de sa réunion fin juillet, la Fed a laissé sa politique monétaire inchangée tout en réaffirmant son engagement à soutenir l’économie américaine face au ravages provoqués par la crise du coronavirus. (Ann Saphir et Howard Schneider, version française Marc Angrand)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up