for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Ryanair menace de supprimer 3.500 postes faute d'accord sur des baisses de salaire

DUBLIN, 1er juillet (Reuters) - Ryanair prévoit de supprimer environ 3.500 emplois si son personnel refuse des baisses de salaire, a déclaré mercredi le directeur général du groupe de transport aérien à bas prix.

Ryanair a déjà annoncé en mai la suppression de plus de 250 emplois administratifs en Europe et un projet de départ de 3.000 pilotes et membres du personnel navigant.

“Nous avons déjà annoncé la suppression d’environ 3.500 emplois mais nous sommes engagés dans des négociations approfondies avec nos pilotes et notre personnel navigant et nous leur demandons à tous d’accepter des réductions de salaire comme solution alternative aux pertes d’emploi”, a déclaré Michael O’Leary à la BBC.

“Nous souhaitons 20% pour les commandants de bord les mieux payés, 5% pour les agents de bord les moins bien rémunérés et nous pensons que si nous tombons d’accord pour négocier ces réductions de salaire, nous pouvons éviter la plupart des pertes d’emploi, mais pas toutes”, a-t-il ajouté.

Numéro un du transport aérien “low cost” en Europe, Ryanair devrait transporter 4,5 millions de passagers en juillet et 5,5 à 6 millions en août, a dit Michael O’Leary. Il n’en avait transporté que 110.000 en avril-mai, lorsque le transport aérien était quasiment paralysé par la pandémie liée au nouveau coronavirus. (Padraic Halpin, version française Kate Entringer, édité par Bertrand Boucey)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up