June 19, 2020 / 10:31 AM / 15 days ago

Lufthansa n'écarte pas la faillite ou la vente de sa filiale belge-presse

BRUXELLES, 19 juin (Reuters) - La compagnie aérienne allemande Lufthansa pourrait laisser sa filiale belge Brussels Airlines tomber en faillite ou bien la vendre, rapporte vendredi le quotidien belge La Libre, qui cite des sources anonymes au sein du groupe.

La “direction de Brussels Airlines devrait rencontrer ce lundi celle de sa maison mère, le groupe Lufthansa, avec un plan déterminant son futur”, précise le quotidien, qui s’appuie sur une “source interne”.

Contacté par Reuters, un porte-parole de Lufthansa s’est refusé à tout commentaire.

Brussels Airlines, qui emploie 4.200 personnes, a annoncé en mai une réduction de 30% de sa flotte et d’un quart de ses effectifs pour tenter d’assurer sa survie après l’épidémie de coronavirus qui a lourdement pénalisé les compagnies aériennes, contraintes de clouer au sol leurs avions.

Des négociations sont en cours entre Lufthansa et le gouvernement belge qui s’est dit prêt le mois dernier à verser une aide de quelque 300 millions d’euros si l’avenir de Brussels Airlines était assuré. (Marine Strauss et Ilona Wissenbach, version française, édité par Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below