June 12, 2020 / 10:14 AM / 22 days ago

Décision de la CE d'ici le 16 juillet sur le rachat du rail de Bombardier par Alstom

BRUXELLES, 12 juin (Reuters) - Les autorités de la concurrence de l’Union européenne se donnent jusqu’au 16 juillet pour rendre leur décision sur l’acquisition par le français Alstom des activités de construction ferroviaire du canadien Bombardier, selon un document publié sur le site internet de la Commission européenne.

Cette opération d’un montant de 6,2 milliards d’euros annoncée en février donnerait naissance à un nouveau numéro deux mondial dans le rail, mieux armé pour faire face à la concurrence du géant chinois CRRC.

Les autorités européennes peuvent soit valider le projet, en l’assortissant ou non de conditions, soit ouvrir une enquête de quatre mois s’il soulève à ses yeux des inquiétudes sérieuses en termes de concurrence.

La Commission européenne a mis l’an dernier son veto à un rapprochement dans le ferroviaire entre Alstom et l’allemand Siemens - au grand dam de la France - et s’est également opposée à un rapprochement des activités ferroviaires de Bombardier et Siemens en 2017.

Foo Yun Chee, version française Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below