May 24, 2020 / 5:03 AM / 2 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 05H00 GMT (24/05)

TOUJOURS MOINS DE PATIENTS EN SOINS INTENSIFS EN FRANCE

PARIS - Le nombre de personnes hospitalisées en France en raison de l’épidémie de coronavirus s’élevait samedi à 17.178, soit une baisse de 205 en 24 heures, et le nombre de patients en soins intensifs a lui aussi reculé, selon le ministère de la Santé.

Trente nouveaux cas graves ont été admis en réanimation entre vendredi et samedi, ce qui n’a pas empêché le nombre de personnes en soins intensifs de continuer de baisser, à 1.665. Loin du pic de 7.148 atteint le 8 avril dernier.

Depuis le début de l’épidémie en France, 100.225 personnes ont été hospitalisées, dont 17.701 en réanimation.

Les données relatives à la mortalité seront actualisées lundi par l’agence Santé publique France, précise le ministère, qui a expliqué que le week-end prolongé de l’Ascension empêchait une remontée globale des informations de la part des établissements médico-sociaux.

L’ASCENSION, PREMIER VÉRITABLE TEST DU DÉCONFINEMENT

PARIS - Les médecins se sont relayés samedi dans les médias pour inciter les Français à la prudence au coeur du week-end de l’Ascension, premier véritable test du déconfinement en France.

Malgré un passage pluvieux et le maintien de la limite des 100 kilomètres, de nombreux Français profitent, ou entendaient profiter, du premier week-end prolongé depuis la fin officielle le 11 mai du confinement décrété dans l’Hexagone pour endiguer l’épidémie de coronavirus.

S’ils comprennent le besoin des habitants de prendre un bol d’air bien mérité, plusieurs médecins ont tenu à rappeler que le virus n’avait pas disparu, même dans les régions classées en vert sur la carte sanitaire bicolore des départements français.

“Je crois que la couleur verte, c’est un mauvais message (en signifiant) que si vous êtes au vert, tout va bien, circulez”, a dit Daniel Scimeca, médecin généraliste, sur CNews. “Il faut que tout le monde soit prudent.”

Ce week-end marque aussi la réouverture des lieux de cultes fermés depuis deux mois, officialisée dans la nuit par une mention au Journal officiel qui fait suite à une décision du Conseil d’Etat en début de semaine. Les fidèles devront toutefois observer des règles sanitaires strictes : port du masque, lavage des mains, distances physiques, notamment.

CHLOROQUINE-OLIVIER VÉRAN SAISIT LE HAUT CONSEIL DE LA SANTÉ PUBLIQUE

PARIS - Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé samedi saisir le Haut conseil de la santé publique (HCSP) après la publication dans la revue de santé The Lancet d’une étude concluant à l’inefficacité et aux risques de certains traitements du coronavirus, dont l’hydroxychloroquine.

“J’ai saisi le HCSP pour qu’il l’analyse et me propose sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription”, a dit le ministre dans un tweet.

Ce traitement contre le paludisme est au coeur d’une controverse sur ses effets contre le coronavirus.

Le président américain Donald Trump a révélé qu’il prenait le médicament à titre préventif et exhorté les autres à faire de même, mais selon une nouvelle étude publiée dans le Lancet, le produit est lié à un risque accru de décès et d’anomalie du rythme cardiaque chez les patients souffrant du Covid-19 et hospitalisés.

L’étude, qui a porté sur plus de 96.000 personnes, n’a pas établi non plus de bénéfice pour les patients infectés prenant la chloroquine, écrit le magazine.

—-

L’ESPAGNE ROUVRIRA SES PORTES AUX TOURISTES EN JUILLET

MADRID - Les touristes seront de nouveau les bienvenus à partir de juillet en Espagne, où les matches de football de la Liga reprendront dès le 8 juin, a annoncé samedi le Premier ministre Pedro Sanchez.

Lors d’une allocation télévisée, le chef du gouvernement a également fait savoir qu’une période de deuil national de 10 jours serait observée à partir de mardi en hommage aux 28.678 personnes ayant succombé au COVID-19 dans le pays, selon un dernier bilan publié samedi soir par le ministère de la Santé.

“Les gens peuvent planifier leurs vacances. Nous pouvons garantir que les touristes ne prendront pas de risques et qu’ils ne représenteront pas non plus de risques pour notre pays”, a-t-il déclaré.

Le tourisme étranger représente environ un huitième de la production économique de l’Espagne, où les restrictions liées à l’épidémie ont été particulièrement sévères avec la fermeture des hôtels, bars, restaurants de plage et parcs de loisirs.

—-

AFGHANISTAN-TRÊVE DE TROIS JOURS À L’INITIATIVE DES TALIBAN

KABOUL - Les taliban ont annoncé samedi un cessez-le-feu de trois jours en Afghanistan à compter de dimanche pour les célébrations de l’Aïd el-Fitr, qui marque la fin du mois de ramadan, et le président Ashraf Ghani a déclaré que son gouvernement ferait de même.

Cette annonce intervient alors que les combats entre les insurgés islamistes et les forces gouvernementales se sont intensifiés, malgré l’épidémie de coronavirus.

“Ne menez nulle part aucune opération contre l’ennemi, si une action est engagée contre vous par l’ennemi, défendez-vous”, a déclaré sur Twitter un porte-parole des taliban, Zabihullah Mujahid, précisant que cette trêve était seulement destinée à respecter les célébrations marquant la fin du mois du ramadan.

Le mois dernier, les taliban avaient rejeté l’appel du gouvernement de Kaboul à un cessez-le-feu pour le ramadan.

—-

CORÉE DU NORD-KIM VEUT ACCROÎTRE LES CAPACITÉS DE DISSUASION NUCLÉAIRE

SEOUL - Kim Jong-un a tenu une réunion militaire lors de laquelle il a évoqué de nouvelles mesures destinées à accroître les capacités nucléaires de la Corée du Nord alors que les négociations avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation sont dans l’impasse, a indiqué la presse officielle nord-coréenne.

Il s’agit de la première apparition publique du dirigeant nord-coréen rapportée par l’agence de presse officielle KCNA depuis trois semaines. Kim a réduit ses apparitions publiques du fait de la crise sanitaire liée au coronavirus, bien que Pyongyang affirme n’avoir recensé aucun cas dans le pays.

Durant la réunion de la Commission militaire centrale du parti au pouvoir, ont été évoquées des mesures destinées à renforcer les forces armées et à “contenir avec fiabilité les menaces militaires persistantes, petites ou grandes, de la part de forces hostiles”, écrit dimanche la KCNA.

—-

CRASH DE KARACHI-LES BOÎTES NOIRES RETROUVÉES

KARACHI, Pakistan - Les boîtes noires de l’Airbus A320 qui s’est écrasé sur un quartier résidentiel de Karachi, au Pakistan, faisant 97 morts, ont été récupérées, a annoncé samedi un porte-parole de la compagnie aérienne Pakistan International Airlines (PIA).

L’appareil, qui transportait 99 personnes, s’est écrasé lors d’une deuxième tentative d’atterrissage pour des raisons encore indéterminées.

—-

FRANCE-DARMANIN FAVORABLE À UNE GÉNÉRALISATION DE L’ACTIONNARIAT SALARIÉ

“Il est temps de ressusciter la grande idée gaulliste de la participation”, estime le ministre français de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui propose de “généraliser, simplifier et étendre” l’actionnariat salarié.

Dans un entretien au Journal du Dimanche, il indique avoir “parlé” de cette idée au président de la République Emmanuel Macron et au Premier ministre Edouard Philippe. “C’est cohérent avec ce que nous avons porté avec (le ministre de l’Economie et des Finances) Bruno le Maire dans la loi Pacte”, déclare-t-il.

“Les salariés deviennent actionnaires de leur entreprise, ils perçoivent leur part sur les bénéfices qu’elle réalise et ils augmentent leur pouvoir d’achat (...) L’actionnariat salarié existe, je propose de le généraliser, de le simplifier et de l’étendre : en versant aux salariés des montants importants, et non plus symboliques ; en raccourcissant le délai pour en bénéficier, en simplifiant encore le régime fiscal”, dit-il.

Réélu à la tête du conseil municipal de Tourcoing, Gérald Darmanin explique au JDD avoir été “autorisé” par Emmanuel Macron et Edouard Philippe à exercer à la fois ses fonctions de ministre et de maire “pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles”. “Mais sans cumuler les rémunérations: je ne toucherai pas l’indemnité de maire”, précise-t-il.

—-

BOUYGUES PRÔNE UN REPORT DES ENCHÈRES FRANÇAISES POUR LA 5G

PARIS - Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues, a plaidé samedi pour un report à fin 2020 ou début 2021 des enchères pour les fréquences de téléphonie mobile de cinquième génération en France, en raison des incertitudes provoquées par la crise sanitaire liée au coronavirus.

“Les enchères, qui devaient avoir lieu ce printemps, ont été reportées à juillet ou septembre. Je pense qu’il faut être pragmatique: la situation du pays, qui se relève avec difficulté d’un terrible cauchemar sanitaire humain et économique, commande de repousser de quelques mois supplémentaires l’attribution des fréquences 5G”, dit-il dans une tribune publiée par Le Figaro et sur le site internet du groupe Bouygues.

“J’appelle le gouvernement et le régulateur à tenir compte des éléments qui suivent pour prendre cette décision de bon sens”, ajoute-t-il, invoquant le climat de méfiance entourant actuellement la 5G, dont les usages potentiels n’arriveront pas avant plusieurs années et qui n’est “pas la priorité du pays” dans le contexte de crise actuel.

Le régulateur des télécoms Arcep avait annoncé début avril que la tenue des enchères avait été décalée.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below