May 18, 2020 / 2:51 PM / 3 months ago

Pour survivre en Europe, Nissan mise sur les SUV et sur son partenariat avec Renault

18 mai (Reuters) - Confronté à une baisse continue de ses bénéfices depuis trois ans, Nissan Motor entend réorganiser ses activités européennes, notamment en y mettant l’accent sur les SUV et en tirant davantage profit de son partenariat avec Renault, ont déclaré plusieurs sources de Reuters.

Cette nouvelle stratégie figure dans le plan de restructuration mondial que le constructeur japonais doit présenter le 28 mai. Elle prévoit notamment une diminution de la production sur son site britannique de Sunderland, où il n’y aura plus que deux équipes par jour au lieu de trois, et qui aura vocation à devenir un pôle majeur pour ses SUV.

Ce projet pourrait par ailleurs signifier la fermeture de l’usine de Nissan à Barcelone où près de 3.000 emplois sont menacés, ont dit les sources qui s’exprimaient sous le sceau de l’anonymat.

Cette stratégie vise en outre à revoir les relations avec Renault afin que les deux groupes s’entendent sur une sectorisation des responsabilités, l’un et l’autre était appelés à être dans une position de “meneur” ou de “suiveur” selon les cas afin d’éviter les doublons.

L’alliance, qui a vendu en tout près de 11 millions de véhicules en 2018, a déjà décidé de mettre en commun les objectifs européens d’émissions polluantes dès 2020, ce qui signifie que la norme des 95 grammes de CO2 maximum au kilomètre sera appliquée aux trois constructeurs comme s’ils ne faisaient qu’un. (Norihiko Shirouzu, version française Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below