for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Le bénéfice de Lloyds presque entièrement amputé par des provisions

LONDRES, 30 avril (Reuters) - Lloyds Banking Group a publié jeudi un bénéfice trimestriel imposable en forte baisse, inférieur aux attentes des analystes, en raison d’une importante provision pour couvrir les pertes sur crédits liées à la crise du coronavirus.

Sur les trois premiers mois de l’année, le bénéfice avant impôts du groupe bancaire britannique est ressorti à 74 millions de livres (84 millions d’euros), contre 1,6 milliard de livres un an plus tôt, plombé par une charge pour dépréciation de 1,4 milliard de livres.

Le consensus des analystes, établi par la banque, prévoyait un bénéfice de 863 millions de livres.

Lloyds, premier fournisseur de prêts immobiliers en Grande-Bretagne, est considéré comme un baromètre de l’économie britannique.

La banque, qui a consenti 3.752 prêts d’une valeur totale de 500 millions de livres aux entreprises dans le cadre d’un programme d’aide soutenu par le gouvernement, a accordé au total un délai de 880.000 jours pour le remboursement de toutes ses offres. (Iain Withers et Sinead Cruise; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up