for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

TF1 redoute de subir les effets du confinement au 2e trimestre

TF1 a dit mercredi redouter de subir au deuxième trimestre les effets du confinement instauré en France sur l'ensemble de ses activités et craint d'avoir des difficultés pour ajuster ses coûts sur le long terme. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - TF1 a dit mercredi redouter de subir au deuxième trimestre les effets du confinement instauré en France sur l’ensemble de ses activités et craint d’avoir des difficultés pour ajuster ses coûts sur le long terme.

La première chaîne privée française estime que la crise sanitaire liée au coronavirus lui a coûté de 35 à 40 millions d’euros en recettes publicitaires sur les deux dernières semaines de mars.

Le groupe a fait état d’une baisse de 9,7% de ses ventes publicitaires et d’un chiffre d’affaires en baisse de 19,8% à 494 millions d’euros au premier trimestre.

“Le deuxième trimestre 2020 sera très fortement impacté par la crise actuelle et ce sur toutes les activités du groupe, en raison du prolongement de la période de confinement, d’un ajustement sur les coûts variables qui ne pourra être maintenu durablement dans les mêmes proportions, ainsi que d’une reprise de nos activités qui pourrait être lente et progressive”, dit le groupe dans un communiqué accompagnant ses résultats.

TF1 ajoute toutefois être parvenu à maintenir sa part d’audience sur les cibles publicitaires à un niveau élevé de janvier à mars, en raison notamment de la programmation d’émissions de divertissement très suivis, dont Koh Lanta et The Voice, même si leurs formats ont dû être adaptés.

Sarah Morland à Gdansk; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up