April 18, 2020 / 9:57 AM / a month ago

Un tribunal US empêche Twitter de révéler des demandes de surveillance

18 avril (Reuters) - Un tribunal californien a empêché le groupe Twitter de révéler des demandes de surveillance émanant du gouvernement américain après avoir retenu les arguments du gouvernement selon lesquels de telles révélations nuiraient à la sécurité nationale.

Au terme d’une bataille judiciaire de près de six ans, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a accédé à la demande du gouvernement américain de rejeter la plainte déposée par Twitter en 2014.

Dans une ordonnance de onze pages, la juge a estimé qu’accéder à la requête du réseau social “serait susceptible de causer un préjudice grave ou imminent à la sécurité nationale”.

Twitter avait engagé des poursuites contre le ministère US de la Justice dans un bras-de-fer avec les agences fédérales à un moment où l’industrie de l’internet, qui s’est auto-proclamée championne de la liberté d’expression, cherche à révéler l’étendue de la surveillance par le gouvernement américain.

Le réseau social n’a pas donné suite dans l’immédiat à une demande de commentaires de Reuters. (Kanishka Singh, version française Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below