for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le gouvernement pourrait demander aux banques d'aider aussi Air France

Le gouvernement pourrait appeler les banques à contribuer à renflouer les caisses d'Air France-KLM s'il venait à engager un plan de soutien à la compagnie aérienne, a déclaré jeudi soir le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, sur BFM TV. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Le gouvernement pourrait appeler les banques à contribuer à renflouer les caisses d’Air France-KLM s’il venait à engager un plan de soutien à la compagnie aérienne, a déclaré jeudi soir le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, sur BFM TV.

“Vous dîtes qu’Air France (a besoin) de 7 milliards d’euros, on peut très bien imaginer que l’effort soit partagé entre l’Etat et les banques”, a-t-il dit.

“On n’est pas obligé de considérer que c’est l’Etat tout seul qui doit apporter du capital à Air France”, a ajouté Bruno Le Maire.

Reuters avait appris de sources qu’Air France-KLM était en discussions avec des banques pour obtenir jusqu’à 6 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat.

Selon le site du journal La Tribune, le groupe franco-néerlandais cherche désormais à obtenir jusqu’à 10 milliards d’euros, dont près de 8 milliards d’euros spécifiquement pour Air France.

Leigh Thomas; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up