April 2, 2020 / 7:27 AM / 4 months ago

Pas de nationalisation, mais l'Italie protégera ses entreprises stratégiques - Conte

MILAN, 2 avril (Reuters) - L’Etat italien n’envisage pas de recourir à des nationalisations mais se servira des prérogatives à sa disposition pour protéger les actifs stratégiques susceptibles d’attirer les convoitises d’investisseurs dans le contexte de l’urgence coronavirus, a déclaré jeudi le président du Conseil Giuseppe dans une interview au quotidien Il Fatto Quotidiano.

Comme dans d’autres pays, l’Italie redoute que certaines entreprises deviennent des proies en raison de la chute du cours de leurs actions en Bourse.

Dans cette interview, Giuseppe Conte rappelle que l’Etat a la possibilité de mettre son veto à des prises de participation dans des entreprises stratégiques.

Il ajoute que des instruments de ce type devraient être “renforcés au niveau européen pour les opérations entre pays”.

Le chef du gouvernement annonce par ailleurs qu’il espère qu’un nouveau décret sur des nouvelles mesures de soutien à l’économie pourra être adoptée avant les vacances de Pâques. (Agnieszka Flak version française Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below