March 19, 2020 / 4:30 PM / 4 months ago

LEAD 1-La Banque d'Angleterre ramène son taux directeur à 0,1%

(Actualisé avec précisions, déclarations de la BoE, commentaire, marchés)

LONDRES, 19 mars (Reuters) - La Banque d’Angleterre (BoE) a abaissé jeudi son taux directeur et annoncé de nouveaux achats d’obligations afin de protéger l’économie britannique des répercussions de l’épidémie de coronavirus.

Le Comité de politique monétaire de la BoE, à l’issue d’une réunion non prévue, a décidé à l’unanimité de ramener son taux d’intérêt de 0,25% à 0,1%, après l’avoir déjà réduit d’un demi-point le 11 mars.

La banque centrale britannique a également décidé d’accroître son programme de rachat d’obligations de 200 milliards de livres (219 milliards d’euros environ) pour le porter à 645 milliards.

“Au cours des derniers jours, et comme sur un certain nombre d’autres marchés obligataires de l’économie avancée, les conditions sur le marché des emprunts d’Etat britanniques se sont détériorées car les investisseurs se sont repliés sur des instruments à plus court terme en guise d’alternatives aux réserves de la banque centrale, très liquides”, a déclaré la Banque centrale d’Angleterre.

“En conséquence, les conditions financières britanniques et mondiales se sont resserrées.”

La BoE a précisé que ses nouveaux achats porteraient essentiellement sur de la dette publique britannique.

Pour Karen Ward, responsable de stratégie chez JP Morgan Asset Management, cette stratégie de la BoE devrait faciliter le financement des efforts de lutte contre le coronavirus.

“Le soutien à l’économie et au système de santé nécessitera des emprunts publics beaucoup plus élevés. En affichant sa volonté d’acheter de la dette d’Etat, la banque centrale fera en sorte que le marché puisse absorber ces émissions supplémentaires sans tensions excessive”, a-t-elle commenté.

L’indice londonien FTSE 100 est repassé dans le vert à la suite de cette annonce et gagnant 1,24% à quelques minutes de la clôture.

Sur le marché des changes, la livre sterling, qui est tombée mercredi à un plus bas de 35 ans, s’appréciait alors de 0,38% face au dollar à 1,1657 dollar et de plus de 2% contre l’euro, à 1,0891.

Les rendements des obligations britanniques, eux, ont nettement reculé après la décision de la BoE: celui à 10 ans est revenu jusqu’à 0,76% avant de se stabiliser autour de 0,79% . (William Schomberg, version française Jean-Michel Bélot et Laetitia Volga, édité par Jean-Philippe Lefief et Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below