March 17, 2020 / 6:10 PM / 4 months ago

Coronavirus-Trump évoque une aide directe aux Américains et un soutien à Boeing

WASHINGTON, 17 mars (Reuters) - Le président Donald Trump a annoncé mardi un plan destiné à envoyer de l’argent directement aux Américains, avec des chèques allant jusqu’à 1.000 dollars, afin d’atténuer le choc économique lié à la crise du coronavirus et indiqué que le gouvernement soutiendrait financièrement l’avionneur Boeing ainsi que l’ensemble de la filière aéronautique.

Le président américain a prévenu que l’impact économique lié au coronavirus serait fort à court terme mais que l’économie finirait par rebondir.

“Nous allons gagner et je pense que nous allons gagner plus rapidement que les gens ne le pensent, j’espère”, a-t-il déclaré à la Maison blanche, entouré de ses principaux conseillers sur la gestion de la crise.

Lundi, le président américain avait exhorté les Américains à travailler de chez eux pendant 15 jours pour essayer de ralentir la propagation du virus.

Lors de son point presse mardi, il a recommandé à ses compatriotes de ne pas voyager et n’a pas exclu de possibles restrictions sur les déplacements dans certaines parties du pays. Les Américains doivent “juste profiter de leur salon”, a-t-il déclaré.

Il a dit espérer que les Etats-Unis n’aient pas besoin de mettre en oeuvre des mesures de confinement à l’échelle nationale.

Donald Trump a par ailleurs annoncé que le gouvernement fournirait une aide financière à Boeing ainsi qu’à l’ensemble du secteur aéronautique pour faire aux turbulences liées à la pandémie du coronavirus.

“Boeing a été durement touché de différentes manières”, a déclaré le président lors de la conférence de presse, confirmant qu’il envisageait également de fournir une assistance aux équipementiers aéronautiques.

“Nous devons protéger Boeing... Nous allons aider Boeing”, a-t-il dit.

Autre volet de la gestion de la crise, le président américain a indiqué que des hôpitaux de type militaire seraient probablement déployés dans les régions les plus affectées par le virus pour aider à gérer l’afflux de patients atteints du virus.

De son côté, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré que les marchés boursiers américains devaient rester ouverts, en dépit de leur effondrement ces dernières semaines.

“Tout le monde veut que ça reste ouvert. Nous pourrions arriver à un point où nous raccourcirions les heures (d’ouverture), si c’est nécessaire. Mais les Américains devraient savoir que nous allons faire tout ce qui est possible pour qu’ils aient accès à leur argent dans leurs banques, à l’argent de leurs 401(k)s (ndlr, le système d’épargne retraite par capitalisation) et à l’argent des actions”, a déclaré Steven Mnuchin. (Alexandra Alper, Steve Holland, Lisa Lambert, Doina Chiacu, Susan Heavey et Tim Ahmann, Blandine Hénault pour la version française)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below