March 11, 2020 / 11:07 AM / a month ago

GESTION-Nous ne sommes pas en 2008, selon BlackRock

PARIS, 11 mars (Reuters) - L’ampleur des mouvements de marché liés à l’épidémie de coronavirus rappelle la grande crise financière de 2008-2009 mais la situation est très différente, dit-on chez BlackRock.

La fin du cycle d’expansion n’est pas en vue, à la condition que la réponse monétaire et budgétaire coordonnée qui se dessine soit à la hauteur, lit-on dans une note du BlackRock Investment Institute (BII) publiée mercredi.

“L’impact du virus sera certainement large et fort mais nous pensons que les investisseurs doivent rester calmes, prendre une perspective de long terme et rester investis”, écrivent les experts du numéro un mondial de la gestion d’actifs.

Le choc sur l’économie mondiale sera certainement violent mais devrait être temporaire, selon eux.

“Les mouvements sur les marchés ont rappelé la crise financière mais nous ne pensons pas que nous sommes en 2008 parce que l’économie et le système financier sont en bien meilleure posture”, lit-on dans la note du BII.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below