March 4, 2020 / 8:38 AM / 25 days ago

LEAD 1-Le coronavirus enlèvera plus de 0,1 point à la croissance française-Le Maire

(Actualisé avec citations)

PARIS, 4 mars (Reuters) - La crise due au coronavirus aura un impact négatif supérieur à 0,1 point de croissance sur l’économie française, a estimé mercredi Bruno Le Maire, pour qui le gouvernement français et la zone euro doivent se tenir prêts à intervenir sur le plan budgétaire pour soutenir les entreprises.

Interrogé sur l’antenne de BFM Business au sujet des prévisions de l’OCDE, qui a abaissé de 0,3 point sa prévision de croissance de l’économie française pour 2020, le ministre de l’Economie et des Finances ne les a pas confirmées mais a reconnu que les conséquences de l’épidémie seraient plus importantes que prévu.

Il avait estimé fin février que cette crise sanitaire allait amputer la croissance de l’économie française de 0,1 point en 2020.

“Ce sera plus que 0,1% mais je ne confirme pas les chiffres de l’OCDE tant que je n’ai pas d’informations de l’Insee, du Trésor et des entreprises à ma disposition”, a déclaré Bruno Le Maire mercredi.

“Beaucoup de secteurs économiques sont touchés, inquiets. Il faut les soutenir. Demain nous aurons peut-être une détérioration de la situation si jamais l’épidémie se prolonge dans le temps et peut-être qu’il faudra au niveau de la zone euro prendre des mesures de relance de l’économie”, a-t-il expliqué.

Interrogé sur la baisse des taux d’intérêt annoncée la veille par la Réserve fédérale américaine, le ministre de l’Economie a répondu : “Les marges de manoeuvre de la politique monétaire sont limitées. Je pense en revanche que la Banque centrale européenne prendra ses décisions de manière indépendante. Elle a des instruments pour soutenir les entreprises, les PME, quand elles se financent auprès des banques.

“C’est ces instruments-là qui me paraissent utiles, plutôt que les taux d’intérêt qui sont déjà très bas, voire négatifs”, a poursuivi Bruno Le Maire.

“L’autre instrument dont nous disposons, et je suis content qu’il figure dans le communiqué du G7, et j’espère qu’il figurera dans le communiqué commun des ministres des Finances de la zone euro dans quelques heures, c’est l’instrument budgétaire. Il faut que nous soyons prêts (...) à utiliser l’instrument budgétaire qui, aujourd’hui, me paraît plus efficace que l’instrument monétaire pour soutenir l’économie”, a jugé le ministre. (Jean-Philippe Lefief, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below