February 25, 2020 / 11:04 PM / 4 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 23H00 GMT (26/02)

QUATRE DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES EN ITALIE, DÉBUT DE POLÉMIQUE

PALERME/ROME - Les autorités italiennes ont annoncé mardi quatre décès supplémentaires liés au coronavirus, dont la présence a débordé la Lombardie et la Vénétie, les deux régions les plus touchées par l’épidémie, gagnant notamment la Toscane et la Sicile.

Réunis à Rome, les ministres de la Santé des pays européens frontaliers de l’Italie ont exclu de fermer leurs frontières avec le pays. “Nous sommes convenus de laisser les frontières ouvertes. Fermer les frontières serait une mesure disproportionnée et inefficace à ce stade”, a dit le ministre italien Roberto Speranza.

Participant à cette réunion, son homologue français, Olivier Véran, a précisé qu’”à ce stade il n’y a pas lieu d’annuler a priori les grands événements publics, qu’il soit de nature sportive ou culturelle”.

En football, l’Olympique lyonnais doit accueillir mercredi la Juventus Turin dans le cadre des huitièmes de finale de la Ligue des champions. “A l’heure à laquelle je vous parle, il n’y a pas lieu d’envisager l’annulation de ce match”, a-t-il précisé par la suite sur BFM TV.

Depuis une flambée des cas en fin de semaine dernière, l’Italie est, de loin, le pays européen le plus touché par le coronavirus apparu en décembre dernier à Wuhan, dans le centre de la Chine.

En fin d’après-midi, un décès a été signalé en Vénétie par les autorités régionales, qui indiquent qu’il s’agit d’une femme de 76 ans qui vivait à Trévise.

Le chef de l’agence de Protection civile italienne avait auparavant annoncé trois décès supplémentaires. Angelo Borrelli a précisé qu’il s’agissait d’octogénaires qui vivaient en Lombardie, la région du nord du pays la plus touchée par l’épidémie.

L’Italie en est donc à onze décès et, au dernier pointage, 322 cas confirmés ont été enregistrés par les autorités, contre 229 la veille.

DEUX NOUVEAUX CONFIRMÉS EN FRANCE

PARIS - Deux nouveaux de cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés en France, a annoncé mardi le directeur général de la santé Jérôme Salomon.

“Nous avons ce soir deux nouveaux cas, nous avons donc 14 cas confirmés: deux personnes hospitalisées, onze guéries et un décédé”, a précisé le Pr Salomon lors d’un point de situation sur le Covid-19.

Concernant ces nouveaux cas, il s’agit d’une jeune femme chinoise revenue de Chine le 7 février et hospitalisée à Paris et qui a “un tableau très rassurant” - “Elle est négative mais avec des traces de guérison récente (...) Cette personne va très bien”, a-t-il précisé.

“Le 14e cas vient de nous être signalé (...), il s’agit d’un homme français qui rentre d’un séjour en Lombardie et qui est actuellement hospitalisé en région Auvergne-Rhônes-Alpes”, a-t-il ajouté. “Son état n’inspire pas d’inquiétude.”

Le Premier ministre Edouard Philippe réunira mercredi à 16h30 plusieurs ministres et secrétaires d’Etat pour un nouveau point de situation sur le Covid-19, a annoncé Matignon mardi en début de soirée.

LE CORONAVIRUS ACCENTUE L’ISOLEMENT DE L’IRAN, LE PIC SEMBLE ATTEINT EN CHINE

DUBAI/PEKIN - Le nombre de décès liés au coronavirus en Iran est passé mardi à 16, chiffre le plus élevé hors de Chine, accentuant le risque d’isolement de la République islamique, tandis qu’en plus de l’Italie, l’inquiétude grandit aussi en Corée du Sud avec une multiplication des mesures d’urgence.

Le virus apparu en décembre à Wuhan, dans le centre de la Chine, a fait 2.663 morts dans le pays et provoqué 80.000 contaminations. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime cependant que l’épidémie n’est pas hors de contrôle dans le monde et qu’il est prématuré de parler de pandémie. Elle juge même qu’elle a atteint son pic et décline en Chine depuis le 2 février.

—-

L’UE PRÊTE À LANCER DES NÉGOCIATIONS “DIFFICILES” AVEC LONDRES

BRUXELLES - L’Union européenne (UE) est prête à entamer les négociations sur ses futures relations avec le Royaume-Uni mais le processus s’annonce ardu et pourrait échouer si Londres revient sur ses engagements concernant la sécurisation de la frontière irlandaise.

Les ministres des Affaires européennes des Vingt-Sept, réunis mardi à Bruxelles, ont adopté leur mandat commun de négociation.

A Londres, le gouvernement britannique a de son côté validé mardi son propre mandat de négociation, qui sera publié jeudi.

Un premier cycle de discussions aura lieu de lundi à jeudi à Bruxelles et un autre se déroulera à Londres dans le courant du mois de mars, a dit le négociateur européen Michel Barnier, en précisant que l’UE souhaitait lancer 10 groupes de négociations parallèles sur des thèmes tels que le commerce, la sécurité ou la politique étrangère.

Le Royaume-Uni a quitté officiellement l’UE le 31 janvier dernier après trois ans de discussions délicates qui n’ont pas permis d’aboutir à une solution définitive sur la question de la frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande -seule frontière terrestre entre le bloc et le Royaume-Uni - et la façon d’éviter le rétablissement d’une séparation physique susceptible de réveiller les tensions communautaires.

—-

EDOUARD PHILIPPE OUVRE LA PORTE AU 49.3 SUR LA RÉFORME DES RETRAITES

PARIS - Le Premier ministre, Edouard Philippe, a ouvert mardi la porte à l’utilisation de l’article 49.3 de la Constitution permettant une adoption sans débat de la réforme des retraites dont l’examen laborieux est en cours à l’Assemblée nationale.

Lors des questions d’actualité au Palais-Bourbon, le chef du gouvernement a évoqué cette possibilité, “le cas échéant”, afin de respecter le calendrier prévu, ce qui constituerait une première dans cette législature.

Le recours à cette option est envisagé depuis plusieurs jours au regard de l’enlisement des débats sur le projet de loi ordinaire dont le 1er article, sur un total de 65, a été adopté lundi après plus d’une semaine de discussions hachées, week-end compris.

—-

HOSNI MOUBARAK, L’ANCIEN “RAÏS” ÉGYPTIEN, EST MORT À 91 ANS

LE CAIRE - L’ancien président égyptien Hosni Moubarak, emporté par les soulèvements populaires du “printemps arabe” en 2011 après 30 années au pouvoir, est mort mardi à l’âge de 91 ans.

Allié des pays occidentaux dans la lutte contre l’islamisme politique, incarné en Egypte par les Frères musulmans, Hosni Moubarak a, sur le plan intérieur, réprimé les oppositions et s’est montré incapable de faire décoller l’économie égyptienne, sur fond d’accusations de corruption, jusqu’à sa mise à l’écart par ses pairs militaires en février 2011 face à la contestation de centaines de milliers de jeunes rassemblés sur la place Tahrir du Caire.

Il est mort après plusieurs semaines passées en soins intensifs à la suite d’une intervention chirurgicale.

La présidence et l’armée égyptiennes ont salué la mémoire d’un héros pour son rôle dans la Guerre du Kippour en 1973 et cet ancien chef d’état-major de l’armée de l’air aura droit aux honneurs militaires.

Arrivé au pouvoir après l’assassinat d’Anouar al Sadate par un commando islamiste en 1981, Hosni Moubarak avait été arrêté deux mois après sa chute, puis condamné à la réclusion à perpétuité pour la mort de 239 manifestants durant cette “Révolution du Nil”. Il avait été libéré en 2017 après l’annulation de cette condamnation.

—-

NETANYAHU RELANCE UN PROJET CONTROVERSÉ DE COLONISATION PRÈS DE JÉRUSALEM

JERUSALEM - Benjamin Netanyahu a annoncé mardi la relance du projet israélien de colonisation le plus controversé, qui, selon les Palestiniens, entraînera de fait la scission de la Cisjordanie et l’isolement de Jérusalem-Est et les empêchera de créer un Etat sur un territoire continu.

Six jours avant des élections législatives pour lesquelles il compte sur le soutien des colons et de leurs partisans, le Premier ministre israélien a fait savoir qu’il donnerait son feu vert à la mise en chantier de 3.500 logements pour colons juifs sur un ensemble de collines arides baptisé E-1.

Israël avait gelé ce projet en 2012 en raison des objections soulevées par les Etats-Unis et l’Union européenne, notamment, qui le considéraient comme un obstacle à la conclusion d’un accord de paix avec les Palestiniens.

—-

BOB IGER CÈDE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE WALT DISNEY À BOB CHAPECK

NEW YORK - Walt Disney a annoncé mardi le remplacement avec effet immédiat de Robert Iger par Bob Chapek au poste de directeur général.

En fonction depuis 2005, Bob Iger restera président et supervisera les activités créatrices du géant des médias et du divertissement jusqu’à l’expiration de son mandat, le 31 décembre 2021, précise Walt Disney dans un communiqué.

Son successeur Bob Chapek devient le septième DG de l’entreprise en près de 100 ans d’existence.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below