February 20, 2020 / 9:23 PM / 2 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street recule, regain d'inquiétude sur le coronavirus

* Le Dow Jones a perdu 0,44%, le S&P-500 0,38% et le Nasdaq 0,67%

* Regain d’inquiétude sur la propagation du coronavirus

* Prises de bénéfice sur les grands noms de la technologie

* E*Trade a bondi de 22% après l’annonce de son rachat par Morgan Stanley

20 février (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le rouge jeudi, les derniers chiffres de l’épidémie de coronavirus en Chine et dans d’autres pays ayant ravivé l’inquiétude des investisseurs et favorisé les prises de bénéfice, sur les valeurs technologiques notamment.

L’indice Dow Jones a perdu 128,05 points, soit 0,44%, à 29.219,98.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, a cédé 12,92 points, soit 0,38%, à 3.373,23.

Le repli a été plus marqué pour le Nasdaq Composite, qui a reculé de 66,22 points, soit 0,67%, à 9.750,97.

Légère en début de séance, la baisse s’est accentuée à la mi-journée, ce que des intervenants expliquent par la publication dans le quotidien chinois Global Times d’un article faisant état de 36 nouveaux cas d’infection au coronavirus dans un hôpital de Pékin, qui fait craindre une propagation rapide de la maladie dans la capitale chinoise.

“La question de fond, c’est l’incertitude sur le coronavirus, sur la poursuite de sa propagation et sur son impact économique global avant que la situation se stabilise puis s’améliore”, commente Michael Sheldon, directeur des investissements de RDM Financial Group.

Cette incertitude incite certains investisseurs à prendre des bénéfices sur les grands noms des hautes technologies qui ont réalisé les meilleures performances dernièrement, a-t-il ajouté.

L’heure était déjà à la prudence avant la publication de l’article du Global Times, le Japon ayant fait état de deux décès supplémentaires et la Corée du Sud d’une augmentation des nouveaux cas d’infection.

Ces nouvelles ont occulté la décision de la Banque populaire de Chine (BPC) de réduire son taux préférentiel de prêt d’un dixième de point, une mesure supplémentaire de soutien à l’économie qui avait été largement anticipée.

Aux Etats-Unis, les propos du le vice-président de la Réserve fédérale Richard Clarida soulignant la bonne santé de l’économie américaine n’ont pas suffi à rassurer.

VALEURS

La baisse a touché en premier lieu les valeurs technologiques, dont l’indice de référence a reculé de 1,01%.

Microsoft, Apple, Amazon et Intel ont cédé entre 0,8% et 2,5%, pesant sur les grands indices.

Dans l’actualité des résultats, le groupe de médias ViacomCBS a chuté de 14,66% après avoir publié des trimestriels inférieurs aux attentes.

A la hausse, le courtier en ligne E*Trade a bondi de 21,81% après l’annonce de son rachat par Morgan Stanley pour 13 milliards de dollars (environ 12 milliards d’euros), la plus importante acquisition conclue par une banque de Wall Street depuis la crise financière de 2008.

Le titre Morgan Stanley a cédé 4,55%.

L Brands a perdu 3,62% après l’annonce de la vente de 55% du capital de la marque de lingerie Victoria’s Secret, son actif le plus connu, à la société d’investissement Sycamore Partners pour 1,1 milliard de dollars.

* Le rappel de la séance en Europe:

Marc Angrand, avec Caroline Valetkevitch à New York

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below