February 18, 2020 / 4:08 PM / 4 months ago

Trump rejette l'idée de limiter les ventes de pièces d'avions vers la Chine

WASHINGTON, 18 février (Reuters) - Donald Trump a rejeté mardi dans une série de tweets l’idée de restreindre les échanges commerciaux avec la Chine dans le domaine aéronautique et estimé que la sécurité nationale ne pouvait pas être utilisée comme “prétexte” pour freiner les exportations américaines.

Le président américain faisait apparemment référence à des informations parues au cours du week-end selon lesquelles le gouvernement américain étudiait la possibilité de bloquer la fourniture par General Electric de moteurs pour un nouvel avion de ligne chinois.

Les Etats-Unis envisageraient également de limiter l’exportation d’autres pièces aéronautiques, comme des systèmes de contrôle de vol fabriqués par Honeywell International .

Au centre de ces réflexions figure la crainte de voir naître en Chine un grand constructeur aéronautique capable de rivaliser avec Boeing ou celle de voir Pékin renforcer ses capacités militaires.

“Les Etats-Unis ne peuvent pas devenir, et ne deviendront pas, un endroit où il est très difficile pour les pays étrangers d’acheter nos produits, y compris sous le prétexte toujours utilisé de la sécurité nationale, si bien que nos entreprises seront forcées de partir pour rester compétitives”, a écrit Donald Trump.

“Je veux que la Chine achète nos moteurs d’avions, les meilleurs du monde”, a ajouté le président américain. (Makini Brice, Tim Ahmann, version française Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below