February 13, 2020 / 6:04 AM / 6 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (13/02)

LE NOMBRE DE DÉCÈS BONDIT EN CHINE CONTINENTALE

PEKIN - Les autorités sanitaires de la province chinoise du Hubei, foyer de l’épidémie de coronavirus Covid-19, ont fait état jeudi de 242 décès supplémentaires liés au virus, un record au cours d’une seule journée depuis que l’épidémie s’est déclarée en décembre dernier.

Cette annonce intervient alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est montrée très prudente sur l’apparent ralentissement de l’épidémie de coronavirus.

Un conseiller médical du gouvernement chinois a estimé mardi que la flambée épidémique du Covid-19 devrait atteindre son pic ce mois-ci en Chine et pourrait être terminée en avril.

Le Congrès mondial de la téléphonie mobile (Mobile World Congress, MWC), qui devait avoir lieu du 24 au 27 février à Barcelone, a été annulé en raison de l’épidémie.

Dans son point quotidien, la Commission sanitaire du Hubei a déclaré jeudi que le bilan du coronavirus était porté à 1.310 morts dans la province.

Le nombre de décès recensés mercredi est plus de deux fois supérieur à celui de lundi dans la province, où 103 décès liés au virus avaient été rapportés - un record jusqu’alors.

La Commission sanitaire du Hubei a aussi annoncé que 14.840 cas supplémentaires de contamination ont été répertoriés mercredi, portant à 48.206 le nombre de cas dans la province.

Elle a indiqué inclure désormais les cas diagnostiqués grâce à des scanners permettant de détecter plus rapidement une infection pulmonaire chez des patients et d’isoler ceux-ci.

Des centaines de cas de contamination ont été signalés dans plus d’une vingtaine de pays et territoires. Toutefois seuls deux cas mortels ont été signalés hors de Chine continentale - à Hong Kong et Shanghai.

La plupart des cas d’infection hors de Chine ont été recensés sur un navire de croisière amarré au large de Yokohama, au Japon. Le ministre japonais de la Santé a déclaré jeudi que 44 cas supplémentaires ont été confirmés, portant à 219 le nombre de personnes contaminées à bord du bateau.

Un quatorzième cas de contamination a été confirmé aux Etats-Unis. Il s’agit d’une personne rapatriée de Wuhan se trouvant en quarantaine dans une base militaire de San Diego, ont dit mercredi les autorités sanitaires américaines, selon lesquelles ce patient a été infecté en Chine.

—-

SYRIE-LE TON MONTE D’UN CRAN ENTRE LA RUSSIE ET LA TURQUIE

ANKARA/MOSCOU - Le ton est monté d’un cran mercredi entre la Turquie et la Russie concernant la situation à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, Ankara menaçant de représailles en cas de nouvelles attaques contre ses troupes et Moscou accusant la Turquie de ne pas respecter les accords de cessez-le-feu.

Déjà vive depuis le début du conflit syrien en 2011, la tension a encore augmenté ces dix derniers jours entre le régime de Damas, qui est soutenu militairement par la Russie, et Ankara, qui appuie les groupes rebelles, avec la mort de treize soldats turcs dans des bombardements des forces gouvernementales syriennes.

La question d’Idlib a fait l’objet de discussions ce week-end et lundi entre une délégation russe et des responsables turcs à Ankara, mais ces échanges n’ont pas permis de déboucher sur un accord.

—-

LIBYE-LES FORCES D’HAFTAR INTERDISENT LES VOLS DE L’ONU À TRIPOLI

BENGHAZI/LE CAIRE - Les forces du maréchal Khalifa Haftar, qui contrôlent l’est de la Libye, n’autorisent plus les Nations unies à utiliser le seul aéroport de Tripoli encore en état de fonctionnement, a déclaré mercredi un de leurs porte-parole.

L’Onu va devoir utiliser d’autres aérodromes, comme celui de Misrata, car l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar ne peut pas garantir la sécurité des avions à l’aéroport Mitiga de Tripoli que la Turquie a transformé en base militaire, a dit ce porte-parole à la presse à Benghazi, grande ville de l’Est libyen.

L’ANL cherche en vain depuis avril dernier à s’emparer de Tripoli, où siège le gouvernement d’entente nationale de Fayez al Sarraj reconnu par la communauté internationale.

L’Onu a averti que les restrictions de vol imposées par l’ANL entravaient les efforts humanitaires et sa médiation pour la Libye, plongée dans le chaos depuis le renversement de Mouammar Kadhafi en 2011.

—-

LES DISCUSSIONS DE PAIX ENTRE USA ET TALIBAN S’ACCÉLÈRENT

KABOUL/ - Les Etats-Unis et les taliban afghans pourraient signer ce mois-ci un accord de paix si les insurgés islamistes réduisent fortement leurs attaques, a-t-on appris mercredi auprès de deux sources gouvernementales afghanes et d’un diplomate occidental.

Le président afghan Ashraf Ghani a évoqué mardi une possible percée dans les discussions entre Américains et taliban au Qatar.

Suhail Shaheen, porte-parole de la représentation politique des taliban à Doha, la capitale qatarie, a confirmé que des progrès avaient été enregistrés, sans entrer dans les détails.

Les Etats-Unis auraient accepté un accord de principe, qu’ils ne signeront pas tant que les taliban n’auront pas réduit la violence de manière significative. Un diplomate occidental à Kaboul a déclaré que les taliban devraient accepter une réduction drastique de la violence pendant au moins dix jours.

—-

REMANIEMENT MINISTÉRIEL POST-BREXIT ATTENDU EN GRANDE-BRETAGNE

LONDRES - Le Premier ministre britannique Boris Johnson va remanier jeudi son gouvernement, avec l’espoir que sa nouvelle équipe ministérielle parviendra à concrétiser sa vision post-Brexit pour la Grande-Bretagne et à remédier aux divisions au sein de son Parti conservateur et de la population britannique.

Si l’un des principaux conseillers du dirigeant britannique, Dominic Cummings, est favorable à une réorganisation radicale du gouvernement, le remaniement ne devrait pas être aussi important qu’attendu par certains observateurs.

Une source au sein des services de Boris Johnson a déclaré que celui-ci était enclin à favoriser l’émergence de nouveaux talents, notamment féminins, dans les rangs subalternes du gouvernement et à récompenser les alliés les plus fidèles lui ayant permis de remporter une large victoire aux élections législatives de décembre dernier.

—-

FRANCE-PATRICK BALKANY LIBÉRÉ SOUS CONTRÔLE JUDICIAIRE

PARIS - La cour d’appel de Paris a accepté mercredi la demande de remise en liberté pour raisons de santé de Patrick Balkany, qui sera fixé sur son sort le 22 avril prochain dans le dossier de blanchiment aggravé de fraude fiscale le visant lui et sa femme.

“Ce n’est pas une faveur qui est accordée, c’est le résultat de l’expertise médicale que la cour a ordonnée et qui faisait état d’une situation médicale inquiétante”, a réagi l’avocat du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Romain Dieudonné, devant la presse. “Là, l’objectif exclusif c’est que Patrick Balkany puisse aller se soigner.”

Incarcéré depuis le 13 septembre à la prison de la Santé, à Paris, Patrick Balkany avait invoqué son état de santé, celui d’un homme de 71 ans souffrant de plusieurs pathologies, pour justifier sa demande.

—-

WAUQUIEZ INTERPELLE MACRON SUR LA RÉGION DU MONT-BLANC

LYON - Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a écrit mercredi à Emmanuel Macron, en déplacement à Chamonix sur le thématique de l’environnement, pour l’alerter sur l’urgence la situation de la région du Mont-Blanc.

Dans un courrier co-signé par le président divers droite du conseil départemental de Haute-Savoie Christian Monteil, par le président du comité de bassin Rhône Méditerranée Martial Saddier et par le maire divers droite de Chamonix Eric Fournier, Laurent Wauquiez dit vouloir appeler l’attention du président de la République “sur le rôle de l’Etat”.

Le président Les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes demande notamment au chef de l’Etat de “prendre des engagements clairs sur le contrôle de la réglementation des poids lourds les plus polluants dans le tunnel du Mont-Blanc” ainsi que sur le non-percement d’un nouveau tube routier dans le tunnel.

Il insiste aussi sur la nécessité de réaliser la liaison ferrée Lyon-Turin.

—-

AIRBUS SCELLE LE RACHAT DE LA PART DE BOMBARDIER DANS LE PROGRAMME A220

PARIS - Airbus a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec le canadien Bombardier pour racheter sa part dans le programme A220.

Cette accord marque la fin de la présence de Bombardier dans le secteur de l’aviation commerciale, avec le transfert du reste de sa participation dans Airbus Canada à la maison mère Airbus SE et au gouvernement de la province canadienne du Québec.

Bombardier va percevoir 591 millions de dollars (543 millions d’euros), déduction faite des ajustements, et n’aura plus de besoins futurs de fonds d’immobilisation pour Airbus Canada. L’entreprise canadienne a déclaré que l’accord l’aiderait à améliorer sa situation financière globale.

—-

WHATSAPP REVENDIQUE DEUX MILLIARDS D’UTILISATEURS

WhatsApp a revendiqué mercredi deux milliards d’utilisateurs, devenant ainsi le deuxième réseau social au monde à atteindre ce seuil après Facebook, sa maison-mère.

La plateforme de messagerie n’a pas précisé comment elle calculait son nombre d’utilisateurs.

Elle a déclaré qu’elle en comptait 500 millions lors de son rachat par Facebook en 2014 pour 19 milliards de dollars.

Facebook comptait pour sa part environ 2,5 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde à la date du 31 décembre.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below