February 11, 2020 / 10:06 AM / 5 months ago

Un bateau de croisière indésirable en Asie par peur du coronavirus

BANGKOK/HANOI, 11 février (Reuters) - La Thaïlande a interdit mardi à un bateau de croisière d’accoster par crainte du coronavirus, même si aucun cas de contamination n’a été détecté à bord, prolongeant l’errance de ce paquebot de luxe dans les eaux asiatiques.

Le MS Westerdam, qui bat pavillon néerlandais et appartient à l’armateur Holland America, filiale du croisiériste américain Carnival Corp, compte 1.455 passagers et 802 membres d’équipage. Il devait se rendre initialement à Yokohama, au Japon, qui lui a également refusé l’accès, tout comme les Philippines et l’île américaine de Guam.

Lundi, Holland America annonçait que le paquebot pourrait finalement faire escale à Bangkok le 13 février mais le ministre thaïlandais de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a déclaré sur Facebook qu’il avait “donné des ordres: Permission d’amarrer refusée”.

Le ministre adjoint des Transports, Atirat Ratanasate, a précisé par la suite que la Thaïlande était prête à fournir carburant, médicaments et nourriture au navire.

Le bilan de l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV a franchi le cap des 1.000 morts en Chine. Seuls deux cas mortels ont été recensés hors de Chine.

Un autre bateau de croisière, le Diamond Princess, est en quarantaine depuis plus d’une semaine dans le port de Yokohama, avec quelque 130 personnes contaminées par le nouveau virus.

Le Westerdam a fait escale le 1er février à Hong Kong, ce qui justifierait ces mesures d’interdiction, mais selon Holland America, personne n’est infecté à bord.

“Le navire n’est pas en quarantaine et nous n’avons aucune raison de croire qu’il y a des cas de coronavirus à bord malgré les informations parues dans les médias”, a déclaré l’armateur.

Des contrôles de température sont effectués régulièrement sur les passagers.

“J’aimerais que quelqu’un nous autorise à débarquer et qu’on prouve qu’il n’y a pas de coronavirus. Nous sommes tous très inquiets”, a déclaré une touriste américaine, Angela Jones.

Mardi matin, le navire voguait à une centaine de kilomètres au large de la côte sud du Vietnam, selon le site de suivi des transports maritimes Marine Traffic. (Juarawee Kittisilpa, James Pearson, version française Jean-Stéphane Brosse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below