February 3, 2020 / 9:43 AM / 5 months ago

Europe/PMI-La contraction manufacturière en zone euro s'atténue

(Actualisé avec Royaume-Uni, Italie, Espagne)

3 février (Reuters) - Principaux résultats définitifs, publiés lundi, des enquêtes Markit auprès des directeurs d’achat du secteur manufacturier en Europe:

* ZONE EURO - LA CONTRACTION DU SECTEUR MANUFACTURIER S’ATTÉNUE

LONDRES - L’activité du secteur manufacturier de la zone euro est restée en contraction en janvier mais à son rythme le plus faible depuis mi-2019, ce qui suggère que le pire pourrait être passé.

L’indice calculé sur la base de l’enquête réalisée par IHS Markit auprès des directeurs d’achat atteint un pic de neuf mois à 47,9, juste au-dessus d’une première estimation à 47,8 et non loin du seuil de 50 séparant la contraction de la croissance.

“Le secteur manufacturier a commencé 2020 avec des germes de reprise en vue”, commente Chris Williamson, économiste d’IHS Markit.

“L’amélioration conforte notre scénario de renforcement de la croissance de l’économie de la zone euro dans les prochains mois permettant à la Banque centrale européenne de suspendre tout changement de sa politique pour se concentrer sur sa revue stratégique.”

* ALLEMAGNE - LE CORONAVIRUS POURRAIT PESER SUR LES EXPORTATIONS

BERLIN - Les industriels allemands ayant souffert des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine pourraient voir dans les prochains mois leurs exportations pénalisées par l’impact de l’épidémie de coronavirus apparue en Chine, dit-on chez IHS Markit.

En attendant, l’indice calculé par IHS Markit pour l’activité du secteur manufacturier de la première économie d’Europe en janvier remonte à 45,3 après être tombé à 43,7 en décembre.

Il dépasse légèrement une première estimation à 45,2 mais n’en demeure pas moins en territoire de contraction pour le 13e mois consécutif.

L’amélioration récente s’explique par l’apaisement des tensions commerciales et la perspective d’un rebond des exportations, commente Phil Smith, économiste d’IHS Markit.

* FRANCE - LA CROISSANCE DU SECTEUR MANUFACTURIER S’ACCÉLÈRE

PARIS - La croissance du secteur manufacturier s’est accélérée en France en janvier, la deuxième économie de la zone euro paraissant pour l’instant faire bonne figure malgré le mouvement social contre la réforme des retraites.

L’indice calculé par IHS Markit s’affiche à 51,1 (le consensus le donnait à 51,0) après 50,4 en décembre, s’ancrant un peu plus en territoire de croissance.

Les perspectives pour l’économie française ne sont pourtant pas roses, comme l’a montré vendredi l’annonce d’une contraction du produit intérieur brut (PIB) au dernier trimestre 2019.

“La production a accéléré par rapport à décembre et il y encore eu une augmentation des nouvelles commandes”, comment Eliot Kerr, économiste d’IHS Markit.

“Cela dit, il y a eu une déception du côté de l’emploi avec un basculement de cette composante en territoire de contraction.”

* GRANDE-BRETAGNE - LE SECTEUR MANUFACTURIER SORT DE LA CONTRACTION

LONDRES - Le secteur manufacturier britannique est sorti le mois dernier de sa plus longue période de contraction depuis la crise financière, porté par le résultat des élections de décembre, mais les doutes entourant le Brexit sont loin d’avoir disparu.

L’indice calculé sur la base de l’enquête réalisée par IHS Markit auprès des directeurs d’achat s’affiche à 50,0, soit sur la frontière séparant la contraction de la croissance de l’activité, après 47,5 en décembre.

L’indice de décembre est en outre supérieur à une première estimation à 49,8, qui correspondait à une légère contraction.

“Le niveau réduit d’incertitudes politiques après les élections de décembre a conduit à une légère reprise des nouvelles commandes, une amélioration du climat des affaires et une stabilisation des volumes de production”, lit-on dans le communiqué d’IHS Markit.

L’indice, qui était inférieur à 50 depuis le mois de mai, sort de sa plus longue période de contraction depuis 2009.

ITALIE - PLUS FAIBLE CONTRACTION EN HUIT MOIS

ROME - L’activité du secteur manufacturier italien a baissé en janvier pour le 16e mois consécutif mais ce recul est le plus faible depuis huit mois, montrent les résultats de l’enquête d’IHS Markit.

L’indice PMI du secteur est remonté à 48,9 après 46,2 en décembre, se rapprochant du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion pour atteindre son plus haut niveau depuis mai.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 47,5 seulement.

Le sous-indice des nouvelles commandes est remonté à 48,4 après 45,8. Ceux de la production et de l’emploi sont eux aussi en hausse mais restent sous le seuil de 50.

* ESPAGNE - LA CONTRACTION MANUFACTURIÈRE RALENTIT

MADRID - L’activité du secteur manufacturier espagnol s’est contractée en janvier pour le huitième mois consécutif mais à un rythme moins marqué qu’en décembre, la baisse de la production s’atténuant tandis que la confiance des chefs d’entreprise se redressait, montre l’enquête d’IHS Markit.

L’indice PMI manufacturier espagnol est remonté à 48,5 après 47,4 en décembre. Il est inférieur au seuil de 50 séparant contraction et expansion depuis le mois de juin.

Le sous-indice de la production manufacturière est remonté à 48,5 après avoir enregistré en décembre sa plus forte baisse depuis six ans et demi pour tomber à 45,4.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below