January 25, 2020 / 12:51 AM / 5 months ago

Fiat demande à la justice US de rejeter la plainte de General Motors

25 janvier (Reuters) - Fiat Chrysler a demandé vendredi à un tribunal de district des Etats-Unis de rejeter la plainte pour racket déposée en novembre dernier par General Motors.

General Motors accuse son rival de corruption dans ses négociations avec le syndicat UAW afin d’obtenir des avantages indus sur les salaires et les conditions de travail. Le premier constructeur américain chiffre le préjudice en milliards de dollars.

La requête de FCA était attendue, après que la compagnie a rejeté les accusations de GM et déclaré y voir une manoeuvre destinée à déstabiliser le projet de fusion entre FCA et PSA .

Craig Gidden, avocat de GM, avait dit en novembre devant les journalistes que cette plainte n’avait rien à voir avec ce projet de fusion.

Dans le document déposé vendredi soir auprès du tribunal de district de Detroit, FCA déclare que la plainte de GM est “viciée” pour plusieurs motifs, notamment parce qu’elle a été déposée après un délai de prescription de quatre ans et que GM n’est pas une victime directe de toute malversation présumée de dirigeants de FCA ou de représentants de l’UAW en lien avec les contrats de travail.

Aucun commentaire n’a été effectué dans l’immédiat par GM. (Joe White; version française Jean Terzian)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below