January 12, 2020 / 6:49 PM / 3 months ago

Une délégation américaine à Londres lundi pour parler de Huawei-sces

LONDRES, 12 janvier (Reuters) - Une délégation de responsables américains est attendue à Londres lundi pour tenter de convaincre la Grande-Bretagne d’exclure l’équipementier télécoms chinois Huawei du déploiement de la 5G sur son sol, ont indiqué deux sources au fait du dossier dimanche.

Le conseiller adjoint à la sécurité nationale de Donald Trump, Matt Pottinger, devrait faire partie de cette délégation, ont précisé ces deux sources, sans donner plus de précisions sur cette mission organisée à quelques semaines de la décision britannique, attendue pour fin janvier.

Avec un chiffre d’affaires de 93 milliards de dollars (81,7 milliards d’euros) en 2017, Huawei est le premier équipementier télécoms mondial mais les Etats-Unis redoutent que Pékin n’utilise ses infrastructures à des fins d’espionnage.

Aucune preuve n’a jusqu’à présent été apportée pour étayer ces soupçons et le groupe a réfuté à de nombreuses reprises ces accusations.

Le ministre britannique de la Défense Ben Wallace a déclaré au Sunday Times que le président américain Donald Trump et ses conseillers avaient menacé de ne plus donner certains renseignements à la Grande-Bretagne si cette dernière impliquait Huawei dans le dévelopement de la téléphonie de cinquième génération (5G). (Jack Stubbs et William James à Londres, Alexandra Alper à Washington, version française Marine Pennetier)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below