January 9, 2020 / 7:26 AM / 2 months ago

Allemagne/Indicateurs-Baisse inattendue du chômage

BERLIN/FRANCFORT, 30 janvier (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* 2.000 CHÔMEURS DE MOINS EN JANVIER

30 janvier - Le chômage en Allemagne a enregistré en janvier une baisse inattendue, montrent les statistiques officielles publiées jeudi qui suggèrent que le marché du travail parvient à limiter l’impact de la contraction de l’activité industrielle.

Le nombre de demandeurs d’emploi a diminué de 2.000 à 2,277 millions en données corrigées des variations saisonnières (CVS), a annoncé l’Office fédéral du travail. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient au contraire une hausse de 5.000.

En données brutes, le nombre de chômeurs a augmenté de 198.000 à 2,425 millions, précise l’Office, dont le directeur, Detlef Scheele, explique que “le ralentissement économique continue de laisser sa marque sur le marché du travail” tout en évoquant un début d’année “solide”.

Le taux de chômage en Allemagne reste inchangé à 5,0%.

* LE MORAL DES MÉNAGES EN HAUSSE

29 janvier - Le moral des ménages allemands a enregistré une amélioration inattendue ces dernières semaines, montre mercredi l’enquête mensuelle de l’institut GfK.

Son indice du sentiment du consommateur, calculé sur la base d’une enquête auprès d’environ 2.000 personnes, est remonté à 9,9 pour février après 9,7 pour janvier alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient un chiffre de 9,6, inchangé par rapport à la première estimation publiée pour janvier.

Rolf Bürkl, chercheur à l’institut GfK, explique que l’accord commercial partiel signé par les Etats-Unis et la Chine a rassuré les consommateurs allemands, l’économie du pays restant très dépendante des exportations.

Pour 2020, GfK prévoit une croissance de 1% de la consommation privée en Allemagne.

* LE MORAL DES ENTREPRENEURS SE GÂTE EN JANVIER-IFO

27 janvier - Le climat des affaires dans la première économie d’Europe s’est dégradé contrairement aux attentes en ce début d’année, montrent les résultats de l’enquête mensuelle réalisée par l’institut Ifo auprès de quelque 9.000 entrepreneurs.

L’indice qui le mesure s’affiche à 95,9 contre 96,3 en décembre alors que les économistes interrogés par Reuters s’attendaient pour le mois de janvier à un indice en amélioration, à 97,0.

“L’économie allemande commence l’année de manière prudente”, commente dans un communiqué le président de l’Ifo, Clemens Fuest.

Tableau:

* NETTE AMÉLIORATION DU MORAL DES INVESTISSEURS-ZEW

21 janvier - Le moral des investisseurs en Allemagne s’est amélioré bien plus qu’attendu depuis le début du mois, montre mardi l’enquête de l’institut d’études économiques ZEW, qui souligne l’impact bénéfique du compromis commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

L’indice ZEW du sentiment des investisseurs est remonté à 26,7 après 10,7 en décembre. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un rebond plus limité à 15,0.

Cette forte hausse est due principalement à l’accord conclu par Washington et Pékin, explique le ZEW, qui permet d’espérer que l’impact défavorable des tensions commerciales sur l’économie allemande sera moins marqué qu’anticipé jusqu’alors.

Mais si les perspectives de la première économie d’Europe se sont améliorées, sa croissance devrait rester inférieure à sa moyenne historique, ajoute l’institut.

* L’INFLATION CONFIRMÉE À +0,6% EN DÉCEMBRE, +1,5% SUR UN AN

16 janvier - L’indice des prix à la consommation en décembre en Allemagne, calculé aux normes européennes (IPCH), a augmenté de 0,6% sur un mois et de 1,5% en rythme annuel, a indiqué jeudi Destatis, l’institut fédéral de la statistique, confirmant sa première estimation.

L’évolution des prix calculée selon les normes nationales allemandes donne une hausse de 0,5% par rapport à novembre et une progression de 1,5% en rythme annuel, là encore conformément à la première estimation.

Tableau:

* LA CROISSANCE ESTIMÉE À 0,6% EN 2019

15 janvier - La croissance du produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne en 2019 a été de 0,6%, un plus bas depuis 2013 pour la première économie d’Europe, selon une première estimation fournie mercredi par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Cette estimation est conforme aux prévisions des économistes interrogés par Reuters.

L’excédent budgétaire de l’Allemagne est estimé pour sa part à 1,5% du PIB en 2019 contre 1,9% en 2018.

Tableau

* LA PRODUCTION INDUSTRIELLE REBONDIT EN NOVEMBRE

9 janvier - La production industrielle en Allemagne a rebondi en novembre avec une hausse de 1,1%, sa plus forte progression en un an et demi, montrent les statistiques officielles publiées jeudi.

Les économistes sondés par Reuters s’attendaient en moyenne à une progression de 0,7%.

La production industrielle d’octobre a été révisée pour montrer une baisse de 1% et non de 1,7% comme annoncée en première estimation.

Tableau:

* BAISSE DES EXPORTATIONS ET DES IMPORTATIONS EN NOVEMBRE

9 janvier - Les exportations allemandes ont reculé nettement plus que prévu au mois de novembre et les importations ont diminué contre toute attente, montrent les données publiées par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

Les exportations ont enregistré en novembre un recul de 2,3% en données corrigées des variations saisonnières. Les économistes prévoyaient un repli de seulement 0,5%.

Les importations ont reculé de 0,5% alors que les économistes attendaient un chiffre en hausse de 0,2%.

A 18,3 milliards d’euros en données CVS, l’excédent commercial de la première économie d’Europe est inférieur aux attentes puisque le consensus le donnait à 20 milliards d’euros.

Tableau:

* BAISSE DE 1,3% DES COMMANDES À L’INDUSTRIE EN NOVEMBRE

8 janvier - Les commandes à l’industrie en Allemagne ont subi en novembre une baisse inattendue de 1,3%, conséquence de la dégradation de la demande étrangère, montrent les statistiques officielles publiées mercredi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,3% des commandes au secteur industriel, leurs estimations s’échelonnant entre -1,5% et +1,0%.

Les chiffres d’octobre ont été révisés à la hausse et montrent maintenant une hausse de 0,2% contre une baisse de 0,4% en première estimation.

Tableau

* HAUSSE DE 2,1% DES VENTES AU DÉTAIL EN NOVEMBRE

6 janvier - Les ventes au détail en Allemagne ont augmenté de 2,1% en novembre, un chiffre supérieur aux attentes, montrent les statistiques officielles publiées lundi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression de 1,1% seulement, leurs estimations s’échelonnant de +0,9% à +1,6%.

Sur un an, les ventes au détail affichent une hausse de 2,8%, contre +0,9% attendu par le consensus.

Tableau

* 8.000 DEMANDEURS D’EMPLOI SUPPLÉMENTAIRES EN DÉCEMBRE

3 janvier - Le chômage en Allemagne a augmenté plus qu’attendu en décembre, montrent les statistiques officielles publiées vendredi, qui confirment que les difficultés du secteur industriel pèsent sur le marché du travail.

Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 8.000 par rapport à novembre à 2,279 millions en données corrigées des variations saisonnières, a annoncé l’Office fédéral du travail.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 2.000 seulement.

Le taux de chômage est resté stable à 5,0%.

“La faiblesse du cycle économique laisse des marques visibles (sur le marché du travail)”, constate le président de l’Office, Detlef Scheele.

Les indicateurs publiés en décembre

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below