December 31, 2019 / 2:30 PM / 3 months ago

USA/Immobilier-Les prix immobiliers en hausse de 2,2% sur un an en octobre

WASHINGTON/NEW YORK, 30 décembre (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE DE 2,2% SUR UN AN DES PRIX EN OCTOBRE- S&P/CASE-SHILLER

31 décembre - Les prix de l’immobilier dans les 20 principales métropoles des Etats-Unis ont augmenté de 2,2% sur un an en octobre, un chiffre conforme aux attentes des économistes et analystes interrogés par Reuters, montre mardi l’étude mensuelle S&P/Case-Shiller.

Sur un mois, ils ont progressé de 0,4%, en ligne avec le consensus, après une progression révisée de 0,3% le mois précédent.

* HAUSSE DE 1,2% DES PROMESSES DE VENTE EN NOVEMBRE

30 décembre - Les promesses de vente immobilières aux Etats-Unis ont augmenté de 1,2% en novembre, a annoncé lundi la National Association of Realtors (NAR), principale fédération d’agents immobiliers du pays.

Ce rebond, après une baisse de 1,3% en octobre, est conforme au consensus des estimations d’économistes recueillies par Reuters.

Sur un an, les promesses de vente sont en hausse de 7,4%, précise la NAR.

Tableau

* REBOND DES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS

23 décembre - Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont augmenté en novembre, montrent les statistiques publiées lundi par le département du Commerce.

Elles montrent un rebond de 1,3% des ventes à 719.000 en données annualisées corrigées des variations saisonnières. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 734.000 en données annualisées.

Le chiffre d’octobre a été revu en baisse à 710.000 contre 733.000 annoncé initialement.

Sur un an, les ventes affichent un bond de 16,9%.

Le prix médian des logements neufs a progressé de 7,2% en rythme annuel en novembre à 330.800 dollars.

* BAISSE DES REVENTES DE LOGEMENTS EN NOVEMBRE

19 décembre - Les reventes de logements aux Etats-Unis ont reculé plus que prévu en novembre en raison de la pénurie de biens à vendre.

Elles ont reculé de 1,7% à 5,35 millions d’unités en données corrigées des variations saisonnières, selon les statistiques publiées jeudi par la National Association of Realtors (NAR). Les économistes sondés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de seulement 0,2%.

Le volume d’octobre a été révisé en légère baisse à 5,44 millions d’unités au lieu de 5,46 millions données en première estimation.

Sur un an, les reventes de logements ont augmenté de 2,7%, soit le cinquième mois consécutif de hausse en variation annuelle.

Le marché immobilier, qui représente environ 3,1% de l’économie américaine, a été soutenu cette année par la baisse des taux de la Réserve fédérale mais les gains ont été freinés par un manque persistant de propriétés à vendre - ce qui fait monter les prix - de terrains et de main d’oeuvre.

Le prix médian des logements a augmenté de 5,4% par rapport à novembre 2018 pour atteindre 271.300 dollars.

Au rythme des ventes de novembre, il faudrait 3,7 mois pour écouler les maisons invendues, contre 4,0 mois il y a un an. Un chiffre compris entre 6 et 7 est considéré comme un équilibre sain entre l’offre et la demande.

Tableau:

* LE SENTIMENT DES PROMOTEURS AU PLUS HAUT DEPUIS 1999-NAHB

16 décembre - Le moral des professionnels de la construction immobilière s’est amélioré en décembre pour atteindre son plus haut niveau depuis plus de 20 ans, montre lundi l’enquête mensuelle de la fédération NAHB.

Son indice du marché de la construction résidentielle est remonté à 76 après 71 en novembre, alors que le consensus Reuters le donnait en baisse à 70.

Il s’agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis juin 1999, précise la NAHB.

“Les constructeurs continuent d’observer le rebond de l’immobilier résidentiel qui a débuté au printemps, soutenu par la faiblesse de l’offre de logements existants, des taux de crédit hypothécaire bas et un marché de l’emploi dynamique”, explique la NAHB dans un communiqué.

* BAISSE DE 0,8% DES DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN OCTOBRE

2 décembre - Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont subi en octobre une baisse inattendue de 0,8%, l’investissement dans des projets résidentiels privés tombant à son plus bas niveau depuis trois ans, montrent lundi les statistiques publiées par le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,4%.

Le département du Commerce a en outre révisé à la baisse les chiffres de septembre, qui font maintenant ressortir une baisse de 0,3% au lieu de la hausse de 0,5% annoncée initialement.

Sur un an, les dépenses de construction sont en hausse de 1,1% en octobre.

Les investissements dans des projets de construction privés ont chuté de 1,0% en octobre à 956,3 milliards de dollars, leur plus bas niveau depuis octobre 2016, après un recul de 1,1% en septembre.

Les dépenses consacrées à des projets publics ont diminué de 0,2%.

Tableau

Les indicateurs publiés en novembre (Rédaction de Paris)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below