December 19, 2019 / 7:17 AM / 5 months ago

Deux priorités au programme de Boris Johnson: Brexit et NHS

LONDRES, 19 décembre (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson présente ce jeudi son programme de gouvernement, lu par la reine Elisabeth devant le Parlement de Westminster, qui devrait s’articuler autour de deux grands axes: la réalisation du Brexit et le financement du service public de santé.

Rédigé par le chef du gouvernement, ce “discours du trône”, annoncé vers 11h30 (GMT), détaille les priorités de l’exécutif pour la législature qui s’ouvre et les lois qu’il souhaite voir adoptées par la Chambre des communes, où les conservateurs disposent d’une large majorité de 80 élus sur 650 depuis les élections législatives du 12 décembre.

A l’issue du scrutin, Boris Johnson, qui a réussi à faire basculer de nombreux bastions travaillistes du nord et du centre de l’Angleterre du côté des tories, a affirmé qu’il dirigerait un “gouvernement du peuple” et tiendrait sa promesse de faire sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier.

Son programme devrait détailler les lois nécessaires à la finalisation de l’accord de divorce qu’il a conclu avec l’UE et évoquer également la nouvelle législation visant à la mise en oeuvre des futures relations entre Londres et Bruxelles, que Boris Johnson promet de définir avec l’UE d’ici la fin 2020.

Le Withdraw Agreement Bill, qui doit permettre de transposer dans la loi les termes de l’accord de retrait, sera soumis vendredi aux parlementaires, selon le 10, Downing Street.

Une augmentation du financement du National Health Service (NHS) de l’ordre de 33,9 milliards de livres par an d’ici 2023-24 devrait également être annoncée. Le service public de santé, cher au coeur des Britanniques, enchaîne les déficits depuis plusieurs années.

“Le NHS est la plus grande institution de ce pays”, a déclaré Boris Johnson mercredi soir en recevant des employés de santé. “Nous réalisons aujourd’hui le plus gros investissement dans le NHS de mémoire d’homme.”

Le programme du Premier ministre devrait aussi aborder d’autres sujets de préoccupation des Britanniques mis en relief pendant la campagne électorale, concernant la justice, les transports ou encore l’Irlande du Nord, privé de gouvernement autonome depuis près de trois ans.

Le rituel multiséculaire du discours de la Reine sera simplifié en raison de la proximité des fêtes de Noël. La souveraine ne se rendra pas en carrosse, mais en voiture, à Westminster et ne portera pas de robe de cérémonie. (Elizabeth Piper, William James, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below