November 25, 2019 / 3:04 AM / 15 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 03H00 GMT (25/11)

FRANCE

AU MOINS QUATRE MORTS APRÈS LES INONDATIONS DANS LE SUD-EST

ROQUEBRUNE-SUR-ARGENS, Var - Les inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues sur le sud-est de la France ces derniers jours ont fait au moins quatre morts dans le Var, a annoncé la préfecture dimanche.

La crue du fleuve Argens, sorti de son lit à la suite des intempéries de vendredi et samedi, est à l’origine des dégâts les plus impressionnants, notamment dans les communes de Roquebrune-sur-Argens et du Muy (Var), partiellement noyées sous les eaux.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est rendu dans le Var dimanche. “Il n’est pas encore l’heure de faire le bilan”, a-t-il déclaré à des journalistes.

Au total, les sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs ont réalisé 2.163 interventions dans le sud-est, dont 165 hélitreuillages, selon la sécurité civile.

La décrue s’est amorcée dimanche dans le Var et les Alpes-Maritimes, un temps placés en alerte rouge, et devait se poursuivre “tout au long de la journée”, selon Météo France.

—-

HONG KONG

LARGE VICTOIRE DES PRO-DÉMOCRATIE AUX ÉLECTIONS LOCALES

HONG KONG - Les candidats de la mouvance pro-démocratie ont dominé dimanche les élections locales à Hong Kong, où les habitants ont voté en masse lors d’un scrutin organisé après six mois de contestation anti-gouvernementale.

Au cours d’un rare week-end de répit depuis que le mouvement de contestation a éclaté, les candidats démocrates ont obtenu plus de la moitié des 452 sièges du conseil de district, une première face aux candidats favorables à Pékin.

Certains candidats victorieux ont dit considérer le résultat du vote dans la région semi-autonome comme un signe de soutien au mouvement de contestation à même de mettre la pression sur Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif local soutenue par Pékin.

À 08h00 du matin (minuit GMT dimanche), d’après les estimations des médias locaux, les candidats pro-démocratie avaient obtenu une majorité d’au moins 333 sièges sur 452, contre environ 52 pour le camp favorable au pouvoir en place. Lors du précédent scrutin, il y a quatre ans, ils avaient remporté seulement une centaine de sièges.

Selon les données officielles, le taux de participation a presque doublé par rapport à 2015 pour dépasser 71%.

Hong Kong, ébranlé par des manifestations antigouvernementales depuis le mois de juin, connaît la plus importante crise politique de son histoire depuis des décennies.

—-

USA-MICHAEL BLOOMBERG SE LANCE DANS LA COURSE PRÉSIDENTIELLE

WASHINGTON - Le milliardaire Michael Bloomberg, 77 ans, ancien maire de New York, a officialisé dimanche sa candidature à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine de novembre 2020.

“Je suis candidat à la présidentielle pour battre Donald Trump et rebâtir les Etats-Unis”, a-t-il dit dans un communiqué. “Nous ne pouvons pas nous permettre pendant quatre années de plus la politique irréfléchie et contraire à l’éthique du président Trump”.

Maire de New York, la plus grande ville des États-Unis, de 2002 à 2013, Michael Bloomberg est selon le magazine Forbes le huitième Américain le plus riche, avec une fortune estimée à 53,4 milliards de dollars.

Il a gagné des adeptes par ses prises de position sur le changement climatique et la lutte contre les armes à feu.

VOIR AUSSI

ENCADRE Les candidats en lice pour l’investiture démocrate en 2020

—-

IRAK-LES FORCES DE SÉCURITÉ OUVRENT LE FEU SUR DES MANIFESTANTS, 9 MORTS

BASSORAH, Irak - Les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu sur des manifestants rassemblés à Bagdad et dans plusieurs localités du sud du pays, faisant au moins neuf morts et des dizaines de blessés, a-t-on appris dimanche de sources policières et médicales.

Les incidents se sont produits dans la capitale, où deux personnes ont été tuées dans la nuit, à Nassiriya, où quatre victimes ont été recensées, et dans la zone autour du port d’Oumm Kasr, où les heurts ont fait trois morts.

Au moins 339 personnes ont été tuées en Irak depuis le début de la contestation début octobre, un mouvement d’une ampleur sans équivalent depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, selon un bilan effectué par Reuters à partir de sources médicales et sécuritaires.

Le ministère irakien de la Santé, cité dimanche par l’agence de presse d’Etat, a pour sa part donné le chiffre de 111 personnes tuées, manifestants et membres de des forces de l’ordre confondus, mais sans dire sur quelle période.

—-

ACCORD EN BOLIVIE POUR “PACIFIER” LES RUES

LA PAZ - La présidente bolivienne par intérim Jeanine Anez a conclu avec les chefs de file de la contestation dimanche un accord de “pacification” prévoyant le retrait de l’armée des zones des manifestations et la suspension d’une loi donnant aux soldats un pouvoir discrétionnaire pour recourir à la force.

En échange, la dizaine de représentants ayant pris part aux discussions organisées au palais présidentiel ont accepté d’ordonner à leurs suiveurs - groupes indigènes, agriculteurs, syndicats - de mettre fin aux manifestations.

Cet accord en douze points intervient après que les deux Chambres du Congrès ont adopté la veille à l’unanimité un projet de loi visant à annuler le scrutin présidentiel du 20 octobre dernier, ouvrant la voie à de nouvelles élections sans la participation d’Evo Morales, qui a démissionné le 10 novembre.

—-

GB-JOHNSON CAMPE SUR SA PROMESSE D’UN BREXIT RAPIDE

TELFORD, Angleterre - A trois semaines des élections législatives du 12 décembre, le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis dimanche de mener à bien le Brexit via un retour au Parlement avant Noël du projet de loi sur l’accord de retrait de l’Union européenne négocié avec Bruxelles.

Les conservateurs au pouvoir, pour l’heure en tête des sondages d’intention de vote, ont présenté leur programme électoral qui rejette toute hausse d’impôt et toute idée de nouveau délai quant au départ de l’UE.

“Alors que les familles se préparent à découper leurs dindes ce Noël, je veux qu’elles profitent de la période des fêtes l’esprit libéré du drame apparemment sans fin du Brexit”, a déclaré Boris Johnson à Telford, dans le centre de l’Angleterre.

“Le Brexit achevé, nous assisterons à un raz-de-marée d’investissement dans ce pays”, a-t-il assuré.

—-

L’ITALIE ACCEPTE DE LAISSER DÉBARQUER 62 MIGRANTS RECUEILLIS EN MÉDITERRANÉE

A BORD DU NAVIRE OPEN ARMS, AU LARGE DE LA SICILE - Les autorités italiennes ont accepté de laisser accoster le navire humanitaire Open Arms avec 62 migrants africains à bord, a déclaré dimanche un dirigeant de l’ONG espagnole, précisant que le bateau devrait arriver mardi matin au port de Tarente.

Rome avait dans un premier temps refusé de laisser le bateau accoster, fidèle à la ligne dure qu’il a adoptée en matière d’immigration.

Les garde-côtes ont évacué 11 migrants présents à bord du navire qui avaient besoin de soins médicaux. Parmi les personnes évacuées figurent deux jeunes enfants et leurs familles, des migrants souffrant de brûlures et un homme blessé par balle au pied. Ils devaient être conduits au port italien d’Augusta.

L’Open Arms est venu mercredi soir au secours de 73 migrants qui dérivaient à bord d’un canot pneumatique en caoutchouc à une cinquantaine de kilomètres des côtes libyennes.

—-

KLAUS IOHANNIS RÉÉLU À LA PRÉSIDENCE DE LA ROUMANIE

BUCAREST - Le président roumain sortant, Klaus Iohannis, a remporté sans surprise le second tour de l’élection présidentielle organisé dimanche aux dépends de son rival socialiste, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes.

D’après deux enquêtes, Iohannis a recueilli entre 64% et 67% des suffrages, contre 33% à 36% pour l’ex-Premier ministre Viorica Dancila.

D’origine allemande, âgé de 60 ans, ancien maire de Sibiu, Klaus Iohannis préside depuis 2014 la Roumanie, pays de 20 millions d’habitants membre de l’Union européenne.

—-

LVMH SUR LE POINT DE S’OFFRIR TIFFANY POUR $16,3 MDS - SCES

PARIS - LVMH et Tiffany sont parvenus à un accord sur le rachat du joaillier américain par le géant français du luxe pour un montant évalué à 16,3 milliards de dollars, soit 135 dollars par action, ont déclaré dimanche à Reuters des sources proches des discussions.

Les conseils d’administration des deux compagnies se réunissaient ce dimanche pour étudier les termes de l’accord, a déclaré un source.

Si un accord était confirmé, il s’agirait de la plus grosse acquisition de LVMH, dirigé par le Français Bernard Arnault, l’homme le plus riche d’Europe.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below