November 21, 2019 / 9:38 PM / 23 days ago

POINT MARCHÉS-Wall Street en légère baisse après des signaux divergents sur le commerce

* Le Dow Jones cède 0,2%, le S&P-500 0,16% et le Nasdaq 0,24%

* La Chine affiche sa bonne volonté sur le commerce

* Le Congrès exprime son soutien aux manifestants de Hong Kong

*

NEW YORK, 21 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse de 0,2% jeudi, l’aversion au risque continuant de fluctuer au gré des nouvelles sur l’évolution des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

L’indice Dow Jones a cédé 54,8 points à 27.766,29.

Le S&P-500, plus large, a perdu 4,92 points, soit 0,16%, à 3.103,54.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 20,52 points (0,24%) à 8.506,21 points.

La Chambre américaine des représentants a adopté deux textes de soutien aux manifestants de Hong Kong, approuvés la veille par le Sénat, qui sont considérés comme un obstacle supplémentaire à la conclusion d’un accord commercial.

Ces votes ont conforté le scénario d’un report de la signature d’un accord, évoqué mercredi par plusieurs sources proches du dossier. Le vice-Premier ministre chinois Liu He s’est toutefois déclaré “prudemment optimiste” quant aux chances d’un accord partiel et, selon le Wall Street Journal, Pékin a invité les négociateurs américains à une nouvelle session de discussions en face à face à Pékin.

De son côté, le quotidien chinois South China Morning Post évoque un report de l’entrée en vigueur des droits de douane américains prévue le 15 décembre, même si un accord commercial n’est pas conclu d’ici-là.

“Les informations divergentes concernant le commerce ont laissé aux investisseurs un sentiment d’inconfort car ils ne savent pas quel côté croire. Faute de clarté, les intervenants jouent la prudence et s’éloignent des actions”, explique David Madden, analyste de CMC Markets.

Les tensions commerciales continuent par ailleurs d’assombrir l’horizon économique: l’OCDE a revu à la baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2020 de 3% à 2,9%, au plus bas depuis dix ans.

VALEURS

Le secteur de l’immobilier et celui des nouvelles technologies ont été les principaux freins des indices de référence. Tiffany & Co gagnait en revanche 2,6% dans les échanges après bourse. Reuters avait annoncé dans la journée que LVMH avait relevé son offre d’achat et obtenu l’accès aux comptes du joaillier américain.

* Le rappel de la séance en Europe:

, Jean-Philippe Lefief pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below