November 19, 2019 / 8:34 PM / 24 days ago

Atlantia quitte le consortium de reprise d'Alitalia

MILAN, 19 novembre (Reuters) - Le groupe d’infrastructures italien Atlantia a renoncé mardi à participer au sauvetage d’Alitalia avec la société ferroviaire Ferrovie dello Stato, à deux jours de l’expiration de la date butoir pour les offres de reprise de la compagnie aérienne en difficulté.

Le groupe contrôlé par la famille Benetton a jugé que les conditions n’étaient pas réunies pour rejoindre le consortium avec Ferrovie dello Stato (FS).

Atlantia et FS sont en négociations depuis juillet avec Delta Air Lines, qui a fait savoir qu’elle pourrait investir 100 millions d’euros mais qui serait en désaccord avec les Italiens sur le développement des long-courriers.

Lufthansa s’est récemment déclarée intéressée par Alitalia, mais uniquement sous la forme d’un partenariat commercial. La compagnie allemande exclut de prendre une participation dans la compagnie tant que celle-ci n’aura pas été restructurée de fond en comble.

Menacée de liquidation, Alitalia est sous administration spéciale depuis mai 2017 après l’échec de deux précédents plans de sauvetage en 2009 et 2014. L’Etat italien propose la création d’une nouvelle société qui conservera les “bons” actifs d’Alitalia et recevra en cash environ 1 milliard d’euros de la part de ses bailleurs de fonds. (Francesca Landini Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below