November 21, 2019 / 3:07 PM / in 19 days

Zone euro/Indicateurs-La confiance du consommateur s'améliore un peu

BRUXELLES/FRANCFORT, 21 novembre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés depuis le début du mois :

* L’INDICE DE CONFIANCE DU CONSOMMATEUR REMONTE À -7,2

21 novembre - Le moral du consommateur dans la zone euro s’est amélioré un peu plus qu’attendu en novembre, montre jeudi la première estimation de l’indice de confiance de la Commission européenne.

Il remonte en effet à -7,2 en version “flash” après -7,6 en octobre.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de -7,3.

Cet indicateur reste ainsi nettement au-dessus de sa moyenne de long terme de -10,6, précise la Commission.

Pour l’ensemble de l’Union européenne, l’indice de confiance remonte de 0,6 point à -6,7.

* RALENTISSEMENT CONFIRMÉ DE L’INFLATION EN OCTOBRE

15 novembre - L’inflation en zone euro a ralenti en octobre en raison de la baisse des prix de l’énergie, confirment les statistiques définitives publiées vendredi par Eurostat.

Les prix à la consommation dans les 19 pays partageant l’euro ont progressé de 0,7% le mois dernier sur un an, après une hausse de 0,8% en septembre, un chiffre qui confirme les estimations initiales.

Ce ralentissement s’explique par une chute de 3,1% des prix de l’énergie.

L’indice d’inflation de base, très suivi par la BCE pour ses décisions de politique monétaire, qui exclut les prix volatils de l’énergie et de l’alimentation, est ressorti lui aussi conforme à la première estimation, en hausse de 1,2% en rythme annuel.

Un indice d’inflation encore plus restreint, qui exclut les prix de l’énergie, de l’alimentation, de l’alcool et du tabac, progresse de 1,1% par rapport à octobre 2018 contre 1,0% en septembre.

Tableau :

* L’EXCÉDENT COMMERCIAL EN HAUSSE À €18,7 MDS EN SEPTEMBRE

15 novembre - L’excédent commercial de la zone euro a augmenté en septembre pour atteindre 18,7 milliards d’euros, contre 12,6 milliards sur le même mois l’an dernier, montrent les chiffres publiés vendredi par Eurostat.

Il est également en hausse par rapport à août, mois pour lequel il ressort à 14,7 milliards d’euros.

Les exportations de la zone euro ont augmenté de 5,2% sur un an en septembre alors que les importations ne progressaient que de 2,1%.

Tableau

* LA CROISSANCE DU 3E TRIMESTRE CONFIRMÉE À 0,2%

14 novembre - La croissance économique dans la zone euro est restée stable à un bas niveau au troisième trimestre, montre la deuxième estimation publiée jeudi par Eurostat.

Le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays ayant adopté la monnaie unique a augmenté de 0,2% sur la période juillet-septembre, et de 1,2% en rythme annuel.

L’évolution par rapport au deuxième trimestre est conforme à l’estimation préliminaire publiée au début du mois et au consensus des estimations d’économistes recueillies par Reuters. Le chiffre de la croissance sur un an a été revu en légère hausse par rapport à l’estimation initiale de 1,1%.

L’économie allemande, la première de la région, a enregistré une croissance de 0,1% au troisième trimestre après une contraction de 0,2% au deuxième, évitant ainsi une récession technique.

La croissance de juillet-septembre a été de 0,3% en France, de 0,1% en Italie et de 0,4% en Espagne comme aux Pays-Bas.

* LA PRODUCTION INDUSTRIELLE SURPREND À LA HAUSSE

13 novembre - La production industrielle dans la zone euro a accéléré en septembre, contrairement aux attentes, enregistrant une croissance pour le deuxième mois d’affilée.

Des baisses de la production en Allemagne (-1%) et en Italie (-0,4%) ont été compensées par des hausses en France (+0,3%) et aux Pays-Bas (+1,2%), montrent les données publiées mercredi par Eurostat.

La production industrielle dans les 19 pays partageant l’euro a augmenté de 0,1% en septembre, après une croissance de 0,4% en août.

Le marché s’attendait en moyenne pour septembre à une baisse de 0,3%.

La hausse d’août et septembre efface un repli de 0,5% en juillet, permettant au troisième trimestre de s’achever sur une bonne note après un mauvais départ.

Ces chiffres sont conformes à une première estimation de la croissance du produit intérieur (PIB) de la zone euro, ressortie légèrement supérieure aux attentes, à 0,2%.

Eurostat doit publier jeudi les chiffres révisés du PIB de juillet-septembre.

Tableau

* PROGRESSION PLUS FORTE QUE PRÉVU DES VENTES AU DÉTAIL SUR UN AN

6 novembre - Les ventes au détail dans la zone euro ont progressé plus que prévu en rythme annuel en septembre, confirmant la bonne tenue de demande intérieure, montrent les données publiées mercredi par Eurostat.

L’office de la statistique de l’Union européenne a annoncé que les ventes avaient augmenté de 0,1% par rapport au mois d’août, portant leur progression en rythme annuel à 3,1%, un chiffre supérieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters qui prévoyaient en moyenne une hausse de 2,5%.

Les consommateurs de la zone euro ont réduit de 0,4% leurs achats de produits alimentaires, boissons et tabac mais ils ont dépensé 0,1% de plus en produits non-alimentaires.

En rythme annuel, les ventes de produits alimentaires ont augmenté de 1,3% et ceux de produits non-alimentaires de 4,6%.

Les chiffres révisés d’août montrent que les ventes au détail dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ont augmenté de 0,6% par rapport à juillet, soit deux fois plus qu’estimé initialement, de 2,7% sur un an, contre 2,1% en première estimation.

Tableau

* LES PRIX À LA PRODUCTION EN HAUSSE DE 0,1% EN SEPTEMBRE

5 novembre - Les prix à la production dans la zone euro ont très légèrement augmenté en septembre après une baisse plus marquée le mois précédent, montrent les chiffres publiés mardi par Eurostat, qui confirment la faiblesse de l’inflation.

L’indice des prix à la production pour les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ressort en hausse de 0,1% d’un mois sur l’autre, comme attendu par le consensus Reuters, après un recul de 0,5% en août.

Sur un an, les prix à la production accusent une baisse de 1,2%.

Le rebond de septembre s’explique principalement par la hausse de 0,5% des coûts de l’énergie: en excluant ce facteur, les prix à la production sont restés stables en septembre.

Tableau:

* L’INDICE SENTIX DU SENTIMENT DES INVESTISSEURS REMONTE À -4,5

4 novembre - Le moral des investisseurs dans la zone euro s’est nettement amélioré ces dernières semaines pour atteindre son plus haut niveau depuis juin grâce aux signes d’amélioration de la conjoncture en Asie et de résistance de l’économie américaine, montrent lundi les résultats de l’enquête mensuelle de l’institut Sentix.

Son indice du sentiment des investisseurs est remonté à -4,5 après être tombé en octobre à -16,8, son plus bas niveau depuis six ans et demi.

Le chiffre de novembre est nettement supérieur au consensus Reuters, qui le donnait à -13,8.

“L’explication de cette amélioration du sentiment semble résider d’une part dans l’Asie hors-Japon, où les indicateurs suggèrent un début de reprise. Les investisseurs apprécient aussi la résilience de l’économie américaine”, commente Manfred Hübner, directeur exécutif de Sentix.

Les indicateurs économiques publiés en octobre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below