November 7, 2019 / 6:04 AM / 14 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (07/11)

NUCLÉAIRE

L’IRAN REPREND L’ENRICHISSEMENT D’URANIUM À FORDOW

VIENNE/DUBAI - Des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique se trouvaient mercredi en Iran qui, conformément à ses annonces, a recommencé à injecter du gaz d’uranium dans ses centrifugeuses du site nucléaire de Fordow.

L’agence de presse Tasnim a confirmé que du gaz d’uranium avait été injecté dans les centrifugeuses de Fordow.

“Il va falloir plusieurs heures avant que le processus se stabilise”, a déclaré le porte-parole de l’agence nucléaire iranienne, Behrouz Kamalvandi, à la télévision d’Etat iranienne. “Et d’ici dimanche, quand les inspecteurs de l’AIEA reviendront, sur le site, le niveau d’enrichissement de l’uranium aura atteint 4,5%”, a-t-il ajouté.

Les autorités iraniennes ont annoncé mardi que l’Iran franchirait ce mercredi la quatrième étape de son désengagement progressif de l’accord nucléaire de Vienne en reprenant les injections d’hexafluoride d’uranium (UF6) à Fordow, permettant de reprendre l’enrichissement de l’uranium.

Téhéran a décidé en mai dernier de s’affranchir par étapes du Plan d’action global conjoint (JCPOA), conclu en 2015 avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni, France) et l’Allemagne, un an après la décision de Donald Trump de dénoncer l’accord et d’imposer des sanctions économiques à l’Iran.

MACRON: TÉHÉRAN A DÉCIDÉ “EXPLICITEMENT” DE SORTIR DE L’ACCORD DE 2015

PEKIN - L’Iran, qui a annoncé franchir la quatrième étape de son désengagement progressif de l’accord nucléaire de Vienne (JCPOA), décide pour la première fois “explicitement” de sortir de l’accord de 2015, a déclaré mercredi Emmanuel Macron, précisant qu’il faudrait en “tirer des conséquences.”

“Pour la première fois de manière explicite et de manière non limitée, l’Iran décide de sortir du cadre du JCPOA, ce qui est un changement profond”, a déclaré le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse à Pékin, au troisième et dernier jour de sa visite en Chine.

“J’aurai des discussions dans les prochains jours également avec les Iraniens et nous devons collectivement en tirer les conséquences”, a-t-il ajouté.

VOIR AUSSI

EXCLUSIF Une inspectrice de l’AIEA brièvement retenue en Iran

—-

COMMERCE

LE SOMMET TRUMP-XI POURRAIT ÊTRE REPORTÉ EN DÉCEMBRE

WASHINGTON - La rencontre très attendue entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping en vue de la signature d’un accord commercial intérimaire pourrait être reportée en décembre en raison de la poursuite des discussions sur les modalités et le lieu, a déclaré un membre de l’administration américaine interrogé mercredi par Reuters.

Il est encore possible que cet accord “Phase One” ne soit pas conclu du tout, mais le succès est plus probable que l’échec, a-t-il poursuivi.

Plusieurs dizaines de lieux ont, selon lui, été proposés pour cette entrevue, qui devait initialement se dérouler à la mi-novembre au Chili, en marge du sommet Asie-Pacifique qui a été annulé. Il est plus probable qu’elle ait lieu en Europe.

—-

CLIMAT-SOUTIEN “FERME” DE LA FRANCE ET LA CHINE À L’ACCORD “IRRÉVERSIBLE” DE PARIS

PEKIN - La France et la Chine ont réaffirmé mercredi leur “ferme soutien” à l’accord de Paris, qualifié de “processus irréversible” et de “boussole”, deux jours après la notification formelle par les Etats-Unis de leur intention de se retirer de ce texte conclu en 2015.

Cet “appel de Pékin sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique” a été lancé au troisième et dernier jour de la visite du chef de l’Etat français Emmanuel Macron en Chine, où il s’est entretenu avec son homologue Xi Jinping.

VOIR AUSSI

Premier pas de l’UE vers la fin du financement des énergies fossiles

—-

PREMIÈRES AUDITIONS PUBLIQUES AU CONGRÈS LE 13 NOVEMBRE

WASHINGTON - Trois diplomates américains ayant fait part de leur inquiétude sur la position adoptée par Donald Trump dans ses échanges avec l’Ukraine seront auditionnés publiquement par le Congrès la semaine prochaine dans le cadre de l’enquête pour destitution visant le président républicain.

Le plus haut diplomate américain en Ukraine, William Taylor, doit être entendu par les parlementaires lors d’une audience télévisée le 13 novembre. Un autre diplomate ayant travaillé en Ukraine, George Kent, sera aussi auditionné à cette date.

Marie Yovanovitch, qui a été subitement limogée en mai dernier de son poste d’ambassadrice en Ukraine, sera entendue le 15 novembre. Comme Taylor et Kent, elle a déjà été interrogée à huis clos par les commissions de la Chambre des représentants, à majorité démocrate, qui mènent l’enquête pour “impeachment”.

Selon la retranscription de l’audition à huis clos de William Taylor publiée mercredi, le chargé d’affaires de l’ambassade américaine en Ukraine a déclaré le mois dernier devant les parlementaires que Donald Trump a conditionné le déblocage d’une aide financière à l’Ukraine à l’ouverture par Kiev d’une enquête destinée à nuire à Joe Biden, possible rival de Donald Trump lors de l’élection présidentielle de 2020.

—-

ATTAQUE D’UN CONVOI DE MINEURS AU BURKINA FASO, 37 MORTS

JOHANNESBURG - L’attaque d’un convoi d’autocars de la compagnie minière canadienne Semafo dans l’est du Burkina Faso a fait dix morts et plusieurs dizaines de blessés ou disparus, a-t-on appris mercredi auprès de trois sources.

Les faits se sont produits sur la route reliant les sites miniers de Fada et de Boungou, à une quarantaine de kilomètres du second, a indiqué la compagnie dans un communiqué. Le convoi, escorté par des militaires, était formé de cinq cars.

—-

LA FRANCE S’ENGAGE SUR LA VOIE DES QUOTAS D’IMMIGRATION ECONOMIQUE

PARIS - Le gouvernement français a durci le ton mercredi sur la politique migratoire, dont il entend “reprendre le contrôle” en luttant contre les abus et en instaurant des “objectifs quantitatifs” pour l’immigration professionnelle.

Evoquant d’emblée devant la presse à Matignon une question de “souveraineté”, le Premier ministre Edouard Philippe a émis le souhait que “la délivrance des titres de séjour relève davantage de nos principes ou des objectifs que nous nous fixons, plutôt que d’un constat passif”.

Vingt mesures en ce sens ont été présentées à l’issue d’un comité interministériel sur l’immigration et l’intégration en présence d’un tiers du gouvernement, entre “ouverture” et lutte contre des “abus intolérables”.

“Nous n’avons pas cherché à saupoudrer ici et là. Ce n’est pas un plan à l’eau tiède”, a dit Edouard Philippe, assurant que “tous les membres du gouvernement” étaient “à l’aise avec ce plan”, qui a fait l’objet de remarques mais pas de réel rejet de “l’aile gauche” de La République en marche.

—-

MUNICIPALES À PARIS: RACHIDA DATI TÊTE DE LISTE DE LA DROITE

PARIS - Rachida Dati a été désignée mercredi tête de liste des Républicains pour les élections municipales à Paris en mars 2020, annonce le parti dans un communiqué.

La Commission nationale d’investiture avait à se prononcer entre les candidatures de l’ancienne garde des Sceaux et de Marie-Claire Carrère-Gée, conseillère du XIVe arrondissement.

—-

LA FDJ VALORISÉE JUSQU’À €3,8 MDS POUR SON ENTRÉE EN BOURSE

PARIS - La Française des Jeux (FDJ) pourrait être valorisée jusqu’à 3,8 milliards d’euros dans le cadre de son introduction en Bourse programmée pour le 21 novembre, peut-on lire dans le prospectus de l’opération mis en ligne mercredi soir.

Premier actionnaire de la loterie nationale avec 72% du capital, l’Etat français, pourrait engranger entre 1,2 et 1,7 milliard d’euros, en ramenant sa part à 20%.

Au terme d’une série de présentations aux investisseurs qui ont affiché leur appétit pour la loterie nationale, la fourchette de prix a été établie entre 16,50 et 19,90 euros, valorisant la loterie nationale entre 3,15 et 3,8 milliards d’euros, au-dessus d’estimations initiales.

Il s’agit de la plus importante introduction en Bourse en France depuis celle début octobre du spécialiste de l’emballage en verre Verallia qui a permis de lever 888 millions d’euros.

Le coup d’envoi de la souscription sera donné jeudi et s’achèvera le 19 novembre à 20 heures pour les particuliers.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below