November 2, 2019 / 6:00 AM / 18 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 06H00 GMT (02/11)

ARMÉES TURQUE ET RUSSE MÈNENT LEURS PREMIÈRES PATROUILLES

SEVIMLI, Turquie - Les troupes turques et russes ont effectué vendredi leurs premières patrouilles conjointes à bord de véhicules blindés dans le nord-est de la Syrie, dans le cadre d’un accord qui a contraint des combattants kurdes à quitter ce territoire situé près de la frontière turque.

Ankara et Moscou se sont entendues la semaine dernière sur un départ des combattants de la milice kurde syrienne d’une zone de 30 km de profondeur le long la frontière syro-turque pour éviter une reprise de l’offensive turque.

Des véhicules blindés turcs ont emprunté vendredi les routes nationales pour rejoindre leurs homologues russes, selon des images filmées par Reuters TV du côté turc de la frontière.

Environ quatre heures plus tard, ils sont rentrés en Turquie, montrent aussi les images.

Des unités terrestres et aériennes ont participé à la patrouille dans la ville de Darbasiya à la frontière syrienne, a annoncé le ministère turc de la Défense.

—-

L’ARMÉE FRANÇAISE DÉTRUIT DES CACHES DE DAECH EN IRAK

PARIS - Des Rafale de l’armée française ont bombardé et détruit jeudi des caches de Daech dans le nord-est de l’Irak dans le cadre de l’opération “Chammal”, a annoncé vendredi le ministère des Armées.

“L’objectif était de détruire plusieurs tunnels utilisés par Daech comme base arrière pour ses actions et de dégrader ses capacités logistiques et militaires dans cette région”, explique le ministère dans un communiqué.

La France n’avait plus mené de frappes aériennes en Irak depuis que les États-unis ont annoncé le retrait unilatéral leurs troupes du nord de la Syrie, ébranlant la coalition internationale à laquelle participe la France, les sorties des Rafale étant surtout destinées au renseignement.

—-

IRAK-PLUS GRANDE MANIFESTATION DEPUIS LA CHUTE DE SADDAM HUSSEIN

BAGDAD - Des milliers d’Irakiens se sont rassemblés dans les rues de Bagdad vendredi pour réclamer à nouveau la chute du gouvernement du Premier ministre Adel Abdoul Mahdi lors de ce qui devait être la plus importante journée de manifestations contre les autorités depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

Quelque 250 personnes ont trouvé la mort dans les manifestations qui secouent le pays depuis un mois, et le mouvement a pris de l’ampleur ces derniers jours.

Cette vague de manifestations survient après presque deux années de relative stabilité en Irak. Les manifestants s’insurgent contre l’incapacité du pouvoir à améliorer les conditions de vie de la population après plusieurs années de conflit et de crise économique.

—-

MANIFESTATION DE MASSE EN ALGÉRIE POUR RÉCLAMER DES RÉFORMES

ALGER - Plus de 100.000 Algériens se sont rassemblés vendredi à Alger et dans d’autres villes du pays pour réclamer le départ de l’élite au pouvoir et la fin de l’implication de l’armée dans les affaires politiques nationales.

La participation à cette manifestation était nettement plus importante que lors des précédents rassemblements du vendredi, au jour de l’anniversaire du début de la guerre d’Algérie, le 1er novembre 1954, qui a abouti à l’indépendance du pays.

L’annonce de la tenue de l’élection présidentielle le 12 décembre prochain n’a pas calmé la contestation.

—-

TRENTE-CINQ SOLDATS TUÉS DANS UNE ATTAQUE AU MALI

BAMAKO - Trente-cinq soldats maliens ont été tués vendredi lors d’une attaque de combattants islamistes contre un camp militaire situé dans le nord du pays, a annoncé l’armée, indiquant que le bilan était provisoire et pourrait s’alourdir.

Cette attaque constitue un nouveau revers pour l’armée malienne, déjà cible de deux assauts de groupes djihadistes en septembre.

—-

MARCHE GÉANTE PRO-DÉMOCRATIE ATTENDUE À HONG KONG

HONG KONG - Les manifestants anti-gouvernementaux ont prévu de se rassembler en nombre samedi à Hong Kong pour ce qu’ils ont décrit comme un “appel d’urgence” pour l’autonomie que l’ancienne colonie britannique s’était vue garantir au moment de sa rétrocession à la Chine en 1997.

L’activiste Joshua Wong, qui a dénoncé lors de la semaine écoulée une mesure “politique” pour l’écarter des élections aux conseils de districts prévus ce mois-ci (), a appelé à un rassemblement de 100.000 personnes dans les rues.

Il s’agira du vingt-deuxième week-end consécutif de manifestations dans la région administrative spéciale, qui ont donné lieu à des heurts entre contestataires et police.

Jeudi, la Haute cour de Hong Kong a prononcé une injonction temporaire courant jusqu’au 15 novembre qui interdit de publier des messages en ligne qui “encouragent l’utilisation ou la menace de la violence”. C’est la première fois que les autorités tentent de limiter la diffusions de commentaires en ligne.

—-

COMMERCE

WASHINGTON ENVISAGE TROIS PHASES POUR L’ACCORD AVEC PÉKIN

WASHINGTON - Les Etats-Unis et la Chine sont en bonne voie pour finaliser la “phase 1” d’un accord commercial mais deux phases supplémentaires seront nécessaires pour répondre à tous les “péchés capitaux structurels” de Pékin, a déclaré vendredi le conseiller commercial de la Maison blanche.

S’exprimant à la chaîne de télévision Fox Business, Peter Navarro a souligné que le pilier de l’accord était l’instauration d’un mécanisme de contrôle qui permettrait à l’administration américaine d’imposer des droits de douane sur les produits chinois en cas de violation de l’accord par la Chine, sans crainte de représailles de la part de celle-ci.

Cet apaisement apparent du conflit commercial sino-américain intervient alors qu’un comité de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a dit que la Chine pouvait imposer des sanctions compensatoires sur les importations américaines à hauteur de 3,579 milliards de dollars chaque année pour non suppression par les Etats-Unis des règles anti-dumping.

—-

USA 2020-O’ROURKE SE RETIRE DE LA COURSE À LA PRÉSIDENTIELLE

WASHINGTON - L’ancien député du Texas, Beto O’Rourke, a annoncé vendredi qu’il retirait sa candidature à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de novembre 2020, expliquant qu’il était désormais évident que sa campagne n’avait pas les ressources suffisantes pour poursuivre la course.

O’Rourke, âgé de 47 ans, était donné très bas dans les enquêtes d’opinion réalisées ces derniers mois, peinait à rassembler des fonds pour sa campagne et n’était pas certain de réunir les conditions pour pouvoir participer au prochain débat démocrate.

Il reste désormais 17 candidats à l’investiture démocrate.

—-

GB-MORATOIRE SUR LE “FRACKING” PAR CRAINTE DE SECOUSSES SISMIQUES

LONDRES - La Grande-Bretagne a annoncé samedi l’imposition immédiate d’un moratoire sur la fracturation hydraulique (“fracking”), expliquant que cette technique d’extraction de pétrole de schiste pouvait engendrer des dérèglements pour les communautés locales avec un risque de secousses sismiques.

Le gouvernement conservateur du Premier ministre Boris Johnson avait par le passé indiqué son soutien pour l’industrie du pétrole et du gaz de schiste, alors qu’il entend réduire la dépendance du pays à l’égard des importations de gaz naturel qui est utilisé pour chauffer 80% des foyers britanniques.

Mais la fracturation hydraulique est dénoncée par les environnementalistes qui la considèrent en contradiction avec l’engagement de la Grande-Bretagne de réduire à néant les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

La fracturation hydraulique avait seulement repris l’an dernier dans le pays après un moratoire de sept ans décidé à la suite de deux secousses sismiques.

—-

ROME SATISFAIT DE LA FUSION PSA-FIAT CHRYSLER - SOURCES

MILAN - Le ministre italien de l’Economie Roberto Gualtieri s’est entretenu au téléphone avec John Elkann, le président de Fiat Chrysler, et lui a fait part de sa satisfaction quant au projet de rapprochement avec PSA, ont dit vendredi des sources au sein du gouvernement italien.

Le français PSA et l’italo-américain Fiat Chrysler ont officialisé jeudi leur projet de fusion, qui doit donner naissance au quatrième constructeur mondial.

Jeudi, dans un communiqué, le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a salué l’opération tout en prévenant que l’Etat, qui détient 12% de PSA par l’intermédiaire de la banque publique Bpifrance, sera particulièrement vigilant, notamment sur la préservation des sites industriels et de l’emploi.

A WASHINGTON, l’administration américaine a déclaré qu’elle allait examiner avec beaucoup d’attention le projet de rapprochement entre PSA et FCA.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below