October 31, 2019 / 10:31 AM / 18 days ago

Zone euro/Indicateurs-Taux de chômage stable en septembre à 7,5%

BRUXELLES/FRANCFORT, 31 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés depuis le début du mois :

* LE TAUX DE CHÔMAGE STABLE EN SEPTEMBRE À 7,5%

31 octobre - Le taux de chômage dans la zone euro est resté inchangé en septembre à 7,5%, son plus bas niveau depuis juillet 2008, montrent les statistiques publiées jeudi par Eurostat.

Cette stabilité masque toutefois une légère augmentation du nombre de demandeurs d’emploi à 12,335 millions, contre 12,302 millions en août, précise l’office statistique européen.

Le taux de chômage dans l’ensemble de l’Union européenne est lui aussi demeuré stable en septembre à 6,3%, son niveau le plus faible depuis le début de la série statistique mensuelle en janvier 2000.

* CROISSANCE ESTIMÉE À 0,2% AU T3

31 octobre - La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro est restée stable à 0,2% au troisième trimestre, montre la première estimation publiée jeudi par Eurostat, l’institut de la statistique de l’Union européenne.

Ce chiffre est légèrement supérieur au consensus des estimations d’économistes recueillis par Reuters, qui s’attendaient à une croissance limitée à 0,1%.

Tableau:

* L’INFLATION RALENTIT À 0,7% À CAUSE DU PÉTROLE

31 octobre - L’inflation dans la zone euro a ralenti en octobre en raison de la baisse des prix de l’énergie, s’éloignant un peu plus de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE), montre la première estimation publiée jeudi par Eurostat.

Les prix à la consommation dans les 19 pays ayant choisi la monnaie unique ont augmenté de 0,7% sur un an en octobre contre 0,8% en septembre, un ralentissement qui correspond aux attentes des économistes interrogés par Reuters.

En excluant les éléments volatils que sont l’énergie et les produits alimentaires non-transformés, le taux d’inflation reste toutefois inchangé à 1,2% en rythme annuel alors que le consensus le donnait à 1,1%.

Une mesure encore plus étroite, qui exclut également l’alcool et les produits du tabac, ressort à 1,1% sur un an après 1,0% en septembre.

* LE SENTIMENT ÉCONOMIQUE SE DÉGRADE DE NOUVEAU

30 octobre - Le sentiment économique dans la zone euro s’est dégradé pour le deuxième mois consécutif en octobre, montrent les chiffres publiés mercredi par la Commission européenne, la morosité du secteur manufacturier gagnant celui des services et les consommateurs.

L’indice du sentiment économique est revenu à 100,8 points, après 101,7 points en septembre et 103,1 en août. L’indicateur est désormais à son plus faible niveau depuis janvier 2015.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 101,1.

L’indice du sentiment dans l’industrie a reculé à -9,5 points contre -8,9 points le mois précédent, les usines tournées vers l’exportation souffrent des tensions commerciales.

La détérioration de la confiance dans le secteur manufacturier se répand au secteur beaucoup plus vaste des services dont l’indice a reculé à 9,0 en octobre, un plus bas depuis juin 2015, contre 9,5 le mois précédent et 9,3 attendu en moyenne.

Le sentiment dans le commerce de détail s’est lui aussi dégradé, tombant en territoire négatif (-0,7), une première depuis juillet.

L’indice du climat des affaires, distinct de celui du sentiment économique, est quant à lui remonté à -0,19 point en octobre contre -0,23 le mois dernier alors que les prévisions donnaient -0,24.

Tableau:

* RALENTISSEMENT MARQUÉ DU CRÉDIT AUX ENTREPRISES

28 octobre - Le crédit bancaire aux entreprises dans la zone euro a nettement décéléré en septembre, montrent les statistiques publiées lundi par la Banque centrale européenne (BCE), qui suggèrent que le ralentissement général de l’économie finit par toucher un domaine qui affichait jusqu’alors une résistance surprenante.

La croissance des prêts aux entreprises est revenu à 3,7% sur un an contre 4,3% en août, tombant ainsi à son plus bas niveau depuis janvier.

Celle des prêts aux ménages est restée stable à 3,4%.

Le taux de croissance annuelle de la masse monétaire M3, considérée comme un indicateur avancé de l’activité, a ralenti plus légèrement à 5,5% en septembre après 5,8% en août alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 5,7%.

Le communiqué de la BCE: here~4bb92b846d.en.html

* RÉVISION EN BAISSE INATTENDUE DE L’INFLATION À 0,8%

16 octobre - Le ralentissement de l’inflation dans la zone euro en septembre a été plus marqué qu’estimé initialement et l’a ramenée à son plus bas niveau depuis près de trois ans, a annoncé mercredi Eurostat.

Les prix à la consommation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ont augmenté de 0,8% seulement sur un an, contre 0,9% en première estimation, un chiffre que les économistes et analystes interrogés par Reuters s’attendaient à voir confirmé.

Il s’agit du taux d’inflation annuelle le plus faible enregistré depuis novembre 2016, lorsqu’il était tombé à 0,6% en rythme annuel.

La révision à la baisse des chiffres de septembre s’explique à une hausse moins forte qu’attendu des prix industriels (+0,2% sur un an contre +0,3%), un nouveau signal préoccupant pour le secteur, déjà touché par une baisse de son activité et une dégradation de la confiance des chefs d’entreprise.

Les prix de l’énergie ont baissé de 1,8% par rapport à septembre 2018 alors que l’inflation dans le secteur des services, le plus important de la région, s’est accélérée à 1,5%.

La hausse des prix hors énergie et produits alimentaires non transformés, suivie de près par la Banque centrale européenne (BCE), ressort à 1,2% sur un an en septembre après 1,1% en août.

Tableau

* EXCÉDENT COMMERCIAL EN HAUSSE À €14,7 MILLIARDS EN AOÛT

16 octobre - La balance commerciale de la zone euro a augmenté en août à 14,7 milliards d’euros en données brutes, contre 11,8 milliards sur le même mois l’an dernier, montrent les statistiques publiées mercredi par Eurostat.

Les exportations de la région ont baissé de 2,2% sur un an et les importations ont diminué de 4,1%.

Par rapport à juillet, les exportations ressortent en hausse de 0,4% et les importations en baisse de 1,2%.

Tableau

* HAUSSE DE 0,4% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN AOÛT

14 octobre - La production industrielle a augmenté plus qu’attendu en août, montrent les statistiques officielles publiées lundi, grâce entre autres à la hausse de l’activité du secteur des biens d’équipement.

Elle a progressé de 0,4% selon les données d’Eurostat alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,3%.

La hausse d’août efface le recul de 0,4% enregistré en juillet.

La production de biens d’équipement a crû de 1,2% d’un mois sur l’autre après une hausse de 2,1% en juillet, ce qui suggère une augmentation des capacités de production de l’industrie.

Celle de biens intermédiaires a elle aussi augmenté alors que celle de biens de consommation durables et non-durables diminuait.

Tableau

* LE MORAL DES INVESTISSEURS À UN CREUX DE PLUS DE SIX ANS

7 octobre - Le moral des investisseurs de la zone euro touche pour le mois en cours un creux de plus de six ans, les mesures de soutien prises par les grandes centrales ne parvenant pas à écarter la crainte d’une récession, montre une enquête publiée lundi.

L’indice calculé par le groupe de recherche Sentix chute à -16,8 en octobre, au plus bas depuis 2013, après -11,1 en septembre. L’indice d’octobre est en outre nettement inférieur au consensus Reuters, qui le donnait à -13,0.

L’évaluation par les investisseurs de la situation actuelle recule fortement elle aussi, à -15,5 contre -9,5. Elle baisse ainsi pour le cinquième mois de suite pour tomber à son plus bas niveau depuis 2014.

Le sous-indice des prévisions économiques suit le même mouvement, à -18,0 contre -12,8 en septembre.

“Il n’y a pas eu de réaction positive aux mesures de soutien prises par les banques centrales et les évaluations de la situation économique ont une nette tendance à se dégrader”, commente Patrick Hussy, directeur exécutif de Sentix.

* BAISSE PLUS MARQUÉE QU’ATTENDU DES PRIX À LA PRODUCTION

3 octobre - Les prix à la production dans la zone euro ont baissé plus qu’attendu en août en raison d’une chute de ceux de l’énergie, montrent les statistiques publiées jeudi par Eurostat, qui confirment la tendance à la baisse des pressions inflationnistes.

L’indice des prix à la production a reculé de 0,5% par rapport à juillet et de 0,8% par rapport à août 2018.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 0,3% seulement sur un mois et de 0,5% sur un an.

Les prix de l’énergie affichent une baisse de 1,9% d’un mois sur l’autre et de 4,9% sur un an.

Hors énergie, les prix à la production restent stables par rapport à juillet et augmentent de 0,5% en rythme annuel.

Tableau

* REBOND DES VENTES AU DÉTAIL EN AOÛT

3 octobre - Les ventes au détail dans la zone euro ont augmenté de 0,3% en août et affichent une progression de 2,1% sur un an, montrent les chiffres publiés jeudi par Eurostat.

Leur hausse reflète notamment une progression marquée des ventes de produits électroniques et informatiques et une croissance soutenue du commerce en ligne.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,3% sur un mois et de 1,9% sur un an.

Tableau

* L’INFLATION A RALENTI EN SEPTEMBRE

1er octobre - L’inflation dans la zone euro est revenue en septembre à son plus bas niveau depuis près de trois ans en raison de la baisse des cours de l’énergie mais l’inflation de base, qui exclut les catégories de produits les plus volatiles, s’est accélérée.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% sur un mois et de 0,9% sur un an - leur plus faible progression depuis novembre 2016 - après +1,0% en août, montre la première estimation publiée mardi par Eurostat.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre inchangé à 1,0%.

L’inflation hors énergie et produits alimentaires non transformés, que la Banque centrale européenne (BCE) appelle inflation de base et qu’elle prend en compte dans ses décisions de politique monétaire, a accéléré à 1,2% sur un an en septembre après 1,1% en août. (Détails:)

Tableau

Les indicateurs économiques publiés en septembre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below