October 30, 2019 / 1:49 PM / 15 days ago

Hariri pose ses conditions à son maintien à la tête du gouvernement libanais-sce

BEYROUTH, 30 octobre (Reuters) - Saad Hariri est disposé à rester Premier ministre à condition que le futur gouvernement comprenne des technocrates capables de mettre rapidement en oeuvre les réformes économiques jugées indispensables au relèvement du Liban, a déclaré mercredi une source proche du dossier.

Saad Hariri a présenté sa démission mardi au 13e jour d’un mouvement de contestation hostile à l’ensemble de la classe politique libanaise.

Selon la source de Reuters, le nouveau gouvernement devra être “purgé” d’un certain nombre de ministres sortants qui n’ont pas été identifiés.

La coalition démissionnaire réunissait des représentants des principales factions politiques et religieuses parmi lesquels le maronite Gebran Bassil, membre du Courant patriotique libre, gendre du président Michel Aoun et cible régulière des manifestants.

Comme le prévoit la constitution, Michel Aoun a formellement demandé ce mercredi à Saad Hariri de rester Premier ministre le temps qu’un gouvernement provisoire soit formé.

Les forces de sécurité ont dégagé mercredi les principales artères de Beyrouth après de brefs affrontements avec les manifestants. Dans un communiqué, le commandement de l’armée a demandé aux manifestants de limiter leurs rassemblements aux places publiques. (Laila Bassam et Tom Perry, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below