August 15, 2019 / 10:05 AM / 3 days ago

La Norvège maintient ses taux, perspectives plus incertaines

OSLO, 15 août (Reuters) - La banque centrale norvégienne a maintenu jeudi son taux d’intérêt directeur à 1,25%, comme attendu, mais en faisant état de perspectives plus incertaines pour la politique monétaire sur fond de montée des risques à l’international.

La Banque de Norvège (Norges Bank) avait précédemment fait savoir qu’elle relèverait encore probablement ses taux d’ici la fin de l’année, septembre étant le moment le plus vraisemblable.

“Les perspectives mondiales en termes de risques induisent une plus grande incertitude sur le niveau des taux”, a-t-elle indiqué dans son communiqué de politique monétaire.

La couronne norvégienne a initialement fléchi avant de se reprendre.

Norges Bank a relevé ses taux à trois reprises depuis septembre dernier et jusqu’ici avait laissé entrevoir de nouveaux tours de vis, à rebours du revirement accommodant de nombreuses autres banques centrales.

“La reprise de l’économie norvégienne se poursuit comme cela était prévu en juin”, écrit-elle dans son communiqué, en notant que l’inflation est légèrement inférieure à ses projections.

“Les tensions commerciales accrues et les incertitudes autour de la relation du Royaume-Uni avec l’Union européenne pourraient freiner la croissance à l’étranger et en Norvège. D’un autre côté, l’affaiblissement (de la couronne) pourrait relancer l’inflation.”

Pour Kyrre Aamdal, économiste chez DNB Markets, la banque centrale se donne du temps pour garder toutes ses options ouvertes : “Elle n’a pas indiqué qu’une hausse de taux en septembre était l’option la plus probable, ce qu’elle aurait pu faire.”

Eruk Bruce, chez Nordea Markets, croit toujours à un resserrement le mois prochain. “Cela signifie qu’il y aura une hausse de taux en septembre mais, avec les incertitudes accrues, ils vont prendre le temps de voir ensuite”, dit-il.

Les 31 économistes interrogés par Reuters avant la décision étaient unanimes à prévoir un maintien des taux jeudi mais seulement cinq d’entre eux pensaient que Norge Bank mettrait un terme à sa politique restrictive. (Victoria Klesty et Terje Solsvik, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below