August 14, 2019 / 12:33 PM / 4 months ago

RPT LEAD 1-La courbe 2 ans-10 ans US s'inverse, une première depuis 2007

(Rpt avec mot manquant “vers” au 1er §)

LONDRES, 14 août (Reuters) - La courbe des rendements obligataires américains à deux et dix ans s’est inversée mercredi pour la première fois depuis 2007, signe que la première économie mondiale pourrait se diriger vers une récession.

Cette inversion - le passage d’un taux à court terme au-dessus d’un taux à plus long terme - a vu le rendement des Treasuries à deux ans dépasser celui des titres à dix ans, l’écart entre les deux atteignant jusqu’à 1,7 point de base.

Ce phénomène est considéré par de nombreux observateurs comme un signe avant-coureur de récession.

Le rendement des titres à 30 ans est tombé peu après à un nouveau plus bas historique de 2,05% et le mouvement s’est propagé au marché européen, le rendement des taux allemands à dix ans, référence de la zone euro, inscrivant lui aussi un plus bas à -0,64%.

Au Royaume-Uni, le rendement des gilts à 10 ans est pareillement passé sous celui des notes à deux ans pour la première fois depuis août 2008, tandis que le rendement des emprunts à 30 ans est tombé à un plus bas inédit de 1,057%, en baisse de huit points de base sur la séance.

La dernière inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis remontait à juin 2007, quand la crise des “subprime” prenait de l’ampleur.

Une inversion de la courbe a précédé chacune des récessions américaines sur les 50 dernières années, à une exception près.

“Historiquement, l’inversion de la courbe américaine a toujours été perçue comme un signal de récession et il reste à voir si c’est toujours le cas. Ce qui est certain, c’est que le monde semble moins sûr”, commente Tim Graf, stratège macro chez State Street Global Advisors.

Le ralentissement de la croissance mondiale et l’inflation faible, les tensions commerciales internationales et d’autres facteurs comme l’impact redouté du Brexit ont nourri les anticipations de baisses de taux, entraînant un reflux massif des rendements des emprunts d’Etat.

“L’inversion de la courbe des taux est un mauvais présage pour l’économie”, explique Arne Petimezas, analyste chez AFS à Amsterdam. “Mais, typiquement, les banques centrales ignorent ce signal d’alarme. Elles réduisent souvent leurs taux trop peu ou trop tard.”

En mars déjà, un premier signal avait été donné avec le rendement des Treasuries à 10 ans qui était passé sous celui des bons à trois mois. Cette situation a duré jusqu’en mai, sans que la partie de la courbe 2 ans-10 ans n’en fasse autant.

Mais après des années de stimulation monétaire et de planche à billets, certains observateurs se demandent si la courbe des taux reste un indicateur fiable pour prédire une récession.

Le contexte rend difficile la comparaison avec le dernier épisode d’inversion de la courbe, lequel s’était produit plus d’un an avant la faillite de Lehman Brothers qui a plongé l’économie mondiale dans la récession, relève Tim Graf.

“La dynamique de l’offre et de la demande pour les actifs sûrs est différente et cela pourrait expliquer que l’inversion de la courbe dure plus longtemps que précédemment sans préfigurer une récession”, dit-il.

Dhara Ranasinghe; Marc Angrand et Véronique Tison pour le service français, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below