August 9, 2019 / 7:10 PM / a month ago

Italie-Le Trésor veut isoler le budget de la crise politique-source

ROME, 9 août (Reuters) - Les responsables du Trésor italien travaillent à un plan permettant de protéger l’économie et le budget de la paralysie politique afin d’éviter que l’effondrement en cours de la coalition gouvernementale n’aboutisse par défaut à un relèvement de la TVA, a-t-on appris de source gouvernementale.

Le taux de la taxe sur la valeur ajoutée devra en effet augmenter en janvier si le budget 2020 n’inclut pas 23 milliards d’euros de recettes nouvelles.

Mais le processus d’adoption du budget risque d’être perturbé par la chute du gouvernement actuel et la convocation d’élections anticipées après les déclarations de Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur, vice-président du Conseil et chef de file de la Ligue (extrême droite) selon lesquelles l’accord de gouvernement avec le Mouvement 5 Etoiles (M5S) est caduc.

Tous les grands partis politiques craignent de voir une hausse de la TVA - dont le taux de base passerait de 22% à 25,2% - handicaper une consommation des ménages déjà affaiblie.

De hauts responsables du Trésor envisagent donc de préparer un décret d’urgence qui suspendrait le relèvement de la TVA dans le cas où les parlementaires n’auraient pas approuvé avant la fin de l’année des recettes fiscales alternatives.

“Cette solution permettrait d’éviter de créer une source d’incertitude pour les entreprises et les consommateur”, a dit un haut responsable gouvernemental qui a requis l’anonymat.

Le décret d’urgence pourrait être approuvé par le gouvernement - quel qu’il soit - qui sera aux affaires en décembre, a-t-on précisé de même source.

La chute de la coalition actuelle pourrait conduire à des législatives anticipées dès octobre mais ce calendrier interférerait avec celui de la discussion du budget 2020, censé être soumis au Parlement en octobre et approuvé avant fin décembre.

Depuis plusieurs années, l’Italie présente à la Commission européenne le relèvement de la TVA comme une forme de garantie du respect des règles budgétaires communautaires. Mais elle n’est jamais allée jusqu’à appliquer cette mesure, les gouvernements successifs étant jusqu’à présent parvenus à contenir le déficit par d’autres moyens.

Les dernières indications disponibles sur l’évolution des finances publiques suggèrent que le déficit 2019 pourrait avoisiner 1,9% du produit intérieur brut (PIB), un ratio inférieur à celui de 2,04% accepté par Bruxelles, a dit une deuxième source.

Pour 2020, le Trésor table sur un déficit à 1,8% du PIB au maximum à politiques inchangées, a-t-elle ajouté.

Giuseppe Fonte; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below