August 6, 2019 / 6:54 AM / 2 months ago

LEAD 2-Vivendi négocie la vente de 10% d'UMG au chinois Tencent

* UMG valorisé à €30 mds sur une base totalement diluée

* Tencent pourrait avoir une option pour acquérir 10% supplémentaires d’UMG

* Vivendi discute pour céder une autre participation minoritaire dans UMG (Actualisé avec cours de Bourse et commentaire de gérant)

par Matthieu Protard

PARIS, 6 août (Reuters) - Vivendi a annoncé mardi négocier la vente d’une participation de 10% du capital de sa filiale Universal Music Group (UMG) au groupe chinois Tencent Holdings.

Le groupe de médias et de divertissement, contrôlé par le milliardaire Vincent Bolloré, indique dans un communiqué que ces discussions se font sur la base d’une valorisation d’UMG de 30 milliards d’euros.

Si les discussions aboutissent, Tencent Holdings disposera pendant un an d’une option pour acquérir 10% supplémentaires d’UMG.

“Vivendi poursuit par ailleurs le processus de cession d’une participation minoritaire supplémentaire d’UMG à d’autres partenaires potentiels”, explique Vivendi.

En Bourse, les investisseurs saluent l’annonce de ces négociations. L’action Vivendi gagne 5,84% à 25,38 euros vers 9h45 et signe la plus forte hausse de l’indice CAC 40 (+0,15%).

“Un accord entre Tencent, Vivendi et UMG devrait contribuer à renforcer leurs relations et permettre de consolider l’accord de licence qui existe déjà avec Universal”, commente Neil Campling, analyste chez Mirabaud.

Fin février, des sources proches du dossier avaient indiqué que la société d’investissement KKR et Tencent étudiaient chacun de leur côté des offres pour reprendre jusqu’à 50% du capital d’UMG.

DISCUSSIONS SUR DES COOPÉRATIONS COMMERCIALES

UMG est le numéro un mondial du marché de la musique devant Sony Music Entertainment et Warner Music, avec entre autres les artistes Lady Gaga, Taylor Swift, Drake et Kendrick Lamar.

Fin juillet, lors de la publication de ses résultats semestriels, la direction de Vivendi avait confirmé avoir mandaté des banques d’affaires pour ouvrir le capital d’UMG dont les ventes ont bondi de plus de 18% sur les six premiers mois de l’année.

Le président du directoire du groupe Arnaud de Puyfontaine avait alors indiqué que le produit de ces cessions serait utilisé pour des rachats d’actions “conséquents” et des acquisitions.

Longtemps sinistrée, l’industrie de la musique est parvenue à se relancer grâce au succès mondial des offres de streaming popularisées par Spotify et consorts.

Dans le cadre des négociations avec Tencent, Vivendi fait savoir qu’il poursuit le processus de cession d’une autre participation minoritaire d’UMG “à d’autres partenaires potentiels”, sans donner plus de détails.

Le groupe français explique également qu’avec Tencent, il étudie des pistes de coopération commerciale.

“Avec Tencent, Vivendi espère renforcer la promotion des artistes d’UMG avec lesquels le plus beau des catalogues d’enregistrements et de chansons jamais réalisé a été constitué”, fait savoir le géant des médias et du divertissement. (Avec Sudip Kar-Gupta, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below